Accéder au contenu principal

UNE MERE - PALOMAS, Alejandro

Palomas, secret de famille, Espagne, repas, divorce, amour
Barcelone, 31 décembre : Amalia et son fils Fernando s’'affairent en attendant leurs invités. En ce dîner de la Saint-Sylvestre, Amalia, 65 ans, va enfin réunir ceux qu’elle aime. Ses deux filles, Silvia et Emma ; Olga, la compagne d’'Emma, et l’'oncle Eduardo, tous seront là cette année. Un septième couvert est dressé, celui des absents.

Chacun semble arriver avec beaucoup à dire, ou, au contraire, tout à cacher. Parviendront-ils à passer un dîner sans remous ?
Entre excitation, tendresse et frictions, rien ne se passera comme prévu.

Alejandro Palomas brosse avec humour le portrait d’une famille dont les travers font inévitablement écho à nos propres expériences, et celui d’une mère loufoque, optimiste, et infiniment attachante. Une mère profondément humaine, à qui il reste encore quelques leçons à transmettre à ses grands enfants : au cours de cette longue nuit, secrets, mensonges, non-dits et autres révélations familiales vont éclater.

Prenez place à table. Vous allez être servi !

A table !!! Pour ce réveillon de fin d'année-nouvelle année, toute la famille se retrouve autour de la table afin de partager un moment qui devrait être conviviable et festif. Mais voilà, chacun arrive avec ses non dits, ses secrets. Et puis il y a cette chaise vide qui semble attendre quelqu'un... mais qui ?
Autour de cette table, nous trouvons la mère, Amalia, le fils, Fernando, les deux filles, Silvia et Emma et l'oncle Eduardo. Nous rajoutons la copine d'Emma, Olga qui est là mais qui ne trouve pas sa place. Et puis il y a Max et Shirley, les deux chiens.
Le narrateur de cette soirée hors norme, est le fils qui vit avec sa mère, suite à une rupture amoureuse, et qui est en quelque sorte le confident de Silvia. Mais aussi la troisième main de la mère qui perd petit à petit la vue et qui enchaine à un rythme soutenu les maladresses physiques mais aussi verbales. Entre deux rattrapages de plats, pichet, verres et autres, la conversation s'engage et chacun à une grande nouvelle à annoncer. Mais voilà c'est sans compter sur le truculent et bruyant oncle et la très rigide Silvia qui essaie de soutenir à bout de bras cette famille depuis le départ du père.
Au fil des pages, nous découvrons la vie de chaque protagoniste pour finir sur un bouquet final où LA MERE prend tout son sens. Le pilier central de cette famille n'est pas celle que nous pensons.
C'est sympathique, drôle, imprévu, triste aussi car la vie n'a épargnée personne. Chacun nous apparait avec ses forces, ses faiblesses et les carapaces petit à petit se fendent pour donner naissance à une nouvelle personne. Ce qui sauve cette famille, c'est l'humour que chacun déploie et qui devient au gré de la plume de Palomas la bouée de sauvetage de chacun.
Ce livre m'a été envoyé dans le cadre du Ptit Colli et je dois dire que ce fut une belle découverte. Je pensais me retrouver face à un récit un peu 'cucul la praline" comme on dit par chez moi. Mais non, je suis face à un écrit tout en poésie, retenue, profondeur et pas du tout ridicule. C'est aussi loufoque que le sous entend cette couverture colorée et amusante. Je ne remercierai jamais assez la personne qui a glissé ce petit livre dans ma box.

Posts les plus consultés de ce blog

LÂCHER PRISE - Le voyage intérieur - DEBATISSE, Claire

Nombreuses sont les injonctions à lâcher prise que nous recevons via les différents médias que nous côtoyons. Mais peu nous expliquent pourquoi nous devrions le faire et comment nous y prendre concrètement. D'un point de vue simple et concret, cet ouvrage vient répondre à ces questions. Il vous guide dans un voyage intérieur dont vous êtes le héros, pour vous conduire pas à pas à la rencontre de vous-même. Vous y trouverez une méthode en six pas, des exemples concrets pour une meilleure compréhension, et une boîte à outils pour réfléchir, construire, vous exercer et grandir. Être en accord avec soi, assumer ses choix, disposer sereinement de ce que la vie nous propose... Quel plus grand bonheur que de se libérer du passé, de l'avenir, de la colère ou de la tristesse ? Un livre interactif, assorti d'une proposition rare : un soutien que vous pourrez trouver en ligne au delà de la lecture du livre... Ce livre m'a été proposé par son auteur il y a très longtemps et je m&…

LIBERTE JE DESSINE TON VISAGE - TARASSOT, Olivier

Charlie est journaliste, en reportage au cœur de la Syrie. Julie, sa compagne, est urgentiste à l'hôpital de la Pitié Salpêtrière.
Leur destin bascule quand Charlie est enlevé par l'État Islamique.
De Paris à Alep, en passant par la Turquie, des vies se croisent, se bousculent, s'abîment et ricochent comme autant d'existences projetées dans le fracas d'un monde où des hommes et des femmes ordinaires deviennent les résistants de la Liberté.
Comme je l'ai signifié à l'auteur, ce fut pour ma part une lecture pénible. En effet, comme de nombreuses personnes, j'ai perdu une connaissance dans les attentats du Bataclan. Heureusement, ce n'était pas un proche mais il est toujours pénible de pouvoir mettre une voix sur des photos qui défilent à la télé.

BOREAL - DELZONGLE, Sonja

Janvier 2017, au Groenland. Là, dans le sol gelé, un œil énorme, globuleux, fixe le ciel. On peut y lire une peur intense. C’est ainsi que huit scientifiques partis en mission de reconnaissance découvrent avec stupeur un bœuf musqué pris dans la glace. Puis un autre, et encore un autre. Autour d’eux, aussi loin que portent leurs lampes frontales, des centaines de cadavres sont prisonniers du permafrost devenu un immense cimetière. Pour comprendre l’origine de cette hécatombe, le chef de la mission fait appel à Luv Svendsen, spécialiste de ces phénomènes. Empêtrée dans une vie privée compliquée, et assez soulagée de pouvoir s’immerger dans le travail, Luv s'envole vers le Groenland. Ils sont maintenant neuf hommes et femmes, isolés dans la nuit polaire. Le lendemain a lieu la première disparition.
 Voici une lecture glaçante. Glaçant dans tous les sens du terme. Glaçant parce que nous sommes au cœur de la nuit Arctique avec ces conditions extrêmes. Glaçant par le récit …