Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du avril, 2015

MESIRICORDE - ADLER-OLSEN, Jussi

Pourquoi Merete Lyyngaard croupit-elle dans une cage depuis des années ? Pour quelle raison ses bourreaux s'acharnent-ils sur la jeune femme ?
Cinq ans auparavant, la soudaine disparition de celle qui incarnait l'avenir politique du Danemark avait fait couler beaucoup d'encres. Mais, faute d'indices, la police avait classé l'affaire.

Jusqu'à l'intervention des improbables Carl Morck et Hafez el Assad du Département V, un flic sur la touche et son assistant d'origine syrienne.
Pour eux, pas de cold case ...
Une fois n'est pas coutume, j'ai commencé par visualiser le film avant d'effectuer la lecture du livre. Je ne fais jamais cela car le film me deçoit souvent et ne m'incite pas à lire. Bon, est ce le film qui m'a décidé ou ma bibliothécaire ? Je dirais que le film m'a ouvert l'appétit et que ma bibliothécaire a fini de me convaincre. Je ne regrette pas mon choix car si le film est bien, le roman est quant à lui remarquab…

CA PEUT PAS RATER - LEGARDINIER, Gilles

Marie est une jeune trentenaire déçue et en colère. Après dix ans de vie commune avec Hugues, elle a enfin ouvert les yeux : Hugues est un mufle de la pire espèce… Il cristallise les pires défauts d’un petit-ami, c’est un stéréotype sur pieds !
Non honteux de la tromper, une fois découvert le pot aux roses, il la somme de quitter l’appartement qu’ils partageaient, sans plus attendre. Ecoeurée, Marie ne partira pas sans lui laisser une ou deux surprises croustillantes. Mais cette rupture lui permet avant tout un nouveau départ et le bilan mitigé de tout ce temps perdu avec un homme qui n’en valait pas la peine. Tout s’enchaîne pour cette héroïne vivifiante et pleine de ressources (beaucoup plus qu’elle ne le croyait elle-même), alors qu’elle mène une croisade contre un patron despotique, accompagnée de ses fidèles collègues dans son entreprise où elle s’occupe du service du personnel. Sa vie privée est également sur le point de connaître de nombreux rebondissements. Elle r…

LA DERNIERE PRINCESSE DE MANDCHOURIE - LEE, Lilian

Dans ce roman, nous découvrons la vie romancée de la "Mata Hari" Sino japonaise : Yoshiko Kawashima.
1913, Port-Arthur. Une fillette dans la fleur de l'innocence, quatorzième enfant du prince Su, descendante de la dynastie impériale Qing, embarque seule pour le Japon, l'ennemi héréditaire. Elle obéit au dessein paternel qui intrigue pour la restauration des Qing. Dès son arrivée à Tokyo, conformément aux ordres du prince, elle renie ses origines chinoises. Ainsi débute le règne de Kawashima Yoshiko, la vénéneuse. Premier travestissement de celle qui passera maîtresse dans l'art du double jeu. Car, dès lors, l'innocente jeune femme cède la place à une redoutable intrigante. Séduction, espionnage, meurtre, Yoshiko ne reculera devant rien pour atteindre son but. D'homme en femme, l'aventurière au physique de reine obtient argent, pouvoir et gloire. Le sacre de son cousin Pu-Yi, le dernier empereur, en 1934, marque la consécration de celle désormais connue…

LE BOURREAU DE GAUDI - SAINZ DE LA MAZA, Aro

Juillet 2010. Dans une Barcelone brûlante, sur les dents à quelques jours de la venue du Pape pour la consécration de la Sagrada Familia, un meurtrier particulièrement sadique immole ses victimes par le feu en les suspendant à des bâtiments créés par le célèbre architecte Gaudí. L’affaire est si grave que l’inspecteur Malart est réintégré aux forces de police alors qu’il était sur la touche depuis le suicide de son neveu, qui a utilisé l’arme de service de son oncle. Flanqué de la sous-inspectrice Rebeca Mercader, Malart se lance à la poursuite du Bourreau de Gaudí avec hargne, dans les rues d’une capitale catalane bien loin des guides touristiques.
Il semblerait que cela soit la première incursion d’Aro Sáinz de la Maza dans l’univers du roman policier. Espérons que ça ne soit pas la dernière car l’intrigue menée dans les presque 700 pages du Bourreau de Gaudí est conduite d’une main de maître. Au début, nous avons une sensation de lenteur car l'auteur prend son temps…