Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du avril, 2014

LE LOUP DE WALL STREET

LE LIVRE Ce livre a été écrit bien après les heures de gloire du trader fou, après sa rédemption, et son récit est avant tout un repentir en bonne et due forme, Belfort écrivant à plusieurs reprises que ce style de vie était celui de riches détraqués et complètement déconnecté du réel. Et, plus j'avançais dans ma lecture et plus je me disais, que si la moitié de ce qui était écrit était vrai, cela était suffisant pour donner à cet ouvrage une force singulière. En fait, le langage est simple et direct ; jamais la moindre périphrase ou expression de "confort". Le langage est très cru et rude ; à ne pas mettre sous des yeux un peu délicats. Ce qui me frappe, c'est que les aventures de Jordan Belfort fascinent autant qu'elles écœurent : on finit par continuer la lecture, presque pour voir jusqu’où cet homme aura été capable de descendre, et avec quelle impitoyable lucidité, sans se trouver la moindre excuse, il fouillera lui même dans les bas-fonds de sa …

CA Y EST, IL EST ARRIVÉ

Ce matin, j'ai eu l'agréable surprise de trouver un petit colis expédié par Presses de la Cité. Et oui, ce matin j'ai reçu le livre que j'avais gagné sur le site 

sur le forum "Masse critique"

Je vais découvrir en avant premier le dernier Michel Bussi "N'oublier jamais" qui sera mis en vente le 07 mai 2014. Allez, à plus tard pour la critique

MAPUCHE - FÉREY, Caryl

Un Mapuche est un indien d'Amérique du Sud. Mapuche signifie "peuple de la Terre". Les indiens mapuches habitent le sud de la région andine entre le Chili et l'Argentine Avec Mapuche, Caryl Férey a posé ses valises en Argentine. Une scène choc ouvre le livre : un paquet jeté dans l'océan depuis un avion, paquet qui ouvre les yeux, vision d'un être humain précipité dans le vide !... On se doute dès lors que le voyage ne sera pas de tout repos. «A deux mille mètres, la mer est un mur de béton». L'histoire se dessine avec les contours de cinq personnages principaux : Jana, Paula, Luz, Ruben, Maria Victoria. Jana est indienne, issue du peuple Mapuche qui donne son titre au roman. Elle est venue étudier les Beaux Arts à l'université de Buenos Aires. Faute de ressources - la crise financière de 2001-2002 a provoqué la banqueroute du pays qui s'enfonce dans la misère, les émeutes, les manifestations et les pillages - elle a survécu en se prostitua…

LE COLLIER ROUGE - RUFIN, Jean Christophe

1919, le juge, le révolutionnaire et son chien Le collier rouge, court roman ou longue nouvelle, est un exemple de plus du talent de Jean-Christophe Rufin qui s'empare d'une simple histoire, laquelle peut paraître anecdotique un siècle plus tard. Cela lui permet d'évoquer, à sa façon, l'horreur et l'absurdité de cette boucherie aussi appelée Grande Guerre. De fait, le livre pourrait être condensé dans une fable de La Fontaine, avec une morale cinglante pour terminer. Dans une petite ville du Berry, écrasée par la chaleur de l’été, en 1919, un héros de la guerre est retenu prisonnier au fond d’une caserne déserte. Devant la porte, son chien tout cabossé aboie jour et nuit. Non loin de là, dans la campagne, une jeune femme usée par le travail de la terre, trop instruite cependant pour être une simple paysanne, attend et espère.

L'HYPNOTISEUR - Lars KEPLER / Lasse Hallström

L’Hypnotiseur commence avec un meurtre épouvantable. Introduction classique mais plutôt bien tournée. L’ambiance nordique est là : vues aériennes de Stockholm et de beaucoup de neige… Le début était donc prometteur. Mais il y a un « mais ». Un bon polar ne repose pas uniquement sur son atmosphère. Le spectateur a besoin d’une histoire qui tienne en haleine du début à la fin. Et c’est là que le bât blesse : si par moments je retenais mon souffle, le reste du temps j’écoutais et regardais « poliment » les protagonistes se débattre avec l’enquête. En effet, Lasse Hallström semble prendre plus de plaisir à filmer les relations humaines que les courses poursuites.

Par conséquent, le film s’attarde sur les problèmes de couple des Bark (Lena Olin et Mickael Persbrandt), la difficulté qu’ils ont à communiquer entre eux et avec leur fils. On voit aussi beaucoup l’inspecteur Joona Linna, seul et « étranger ». Cet enquêteur vient de Finlande et on lui fait souvent remarquer ses origines…