Accéder au contenu principal

LES HEURES ROUGES - ZUMAS, Leni

Droit des femmes avortement Etats Unis
« Drôle, mordant, poétique, politique, alarmant, inspirant, Les Heures rouges révolutionne la fiction de notre époque. » Maggie Nelson (Une partie rouge, Les Argonautes)

États-Unis, demain. Avortement interdit, adoption et PMA pour les femmes seules sur le point de l’être aussi. Non loin de Salem, Oregon, dans un petit village de pêcheurs, cinq femmes voient leur destin se lier à l’aube de cette nouvelle ère.
Ro, professeure célibataire de quarante-deux ans, tente de concevoir un enfant et d’écrire la biographie d’Eivør, exploratrice islandaise du XIXe.
Des enfants, Susan en a, mais elle est lasse de sa vie de mère au foyer – de son renoncement à une carrière d’avocate, des jours qui passent et se ressemblent.
Mattie, la meilleure élève de Ro, n’a pas peur de l’avenir : elle sera scientifique. Par curiosité, elle se laisse déshabiller à l’arrière d’une voiture... Et Gin.
Gin la guérisseuse, Gin au passé meurtri, Gin la marginale à laquelle les hommes font un procès en sorcellerie parce qu’elle a voulu aider les femmes.

J'ai pu découvrir ce livre en avant première car il m'a été proposé dans le cadre de Masse Critique du site 
 Quatre femmes, quatre portraits et pourtant tout est lié. Ro, diminutif de Roberta, prof qui veut a tout prix un enfant. Oui mais voilà, l'horloge juridique joue en sa défaveur puisque le 15 janvier, une loi rend l'adoption possible s'il y a un papa et une maman. Et Ro est célibataire. Susan, amie de Ro, a deux adorables enfants. Mais Susan en a ras le bol de son rôle de mère au foyer et souhaiterait mettre un peu de piment dans sa vie. Mattie, pour Matilda, à peine 16 ans, prête pour l'académie des mathématiques se retrouve enceinte. Grossesse non désirée mais à cette époque, l'avortement est interdit aux États Unis et toute femme voulant attenter à la vie d'un fœtus est considérée comme une meurtrière et risque la prison. Mais Mattie ne veut pas de cet enfant. Et puis Gin Percival est une guérisseuse qui connait les herbes, qui peut soigner diverses maladies féminine et interrompre une grossesse. Gin pourrait aider Mattie mais la voilà arrêtée et jugée pour sorcellerie. Et puis, en arrière plan, il y a Dolores, femme battue qui est la cause de ce procès et qui ne peut librement s'exprimer. Et Yasmine, amie de Mattie, dont on découvre au fur et mesure du livre qu'elle est incarcérée pour avoir tenté un avortement.
Comme vous l'aurez compris, nous ne sommes pas en 2018 mais quelques années plus tard. Et la femme, qui a si durement gagné le droit à la procréation et à l'avortement, tient le devant de la scène parce qu'elle redevient un objet  sans aucun droit.
Je dois dire que c'est une lecture dérangeante et qu'il m'a fallut un certain temps pour entrer dans l'histoire et en apprécier sa juste valeur. L'auteur distille, intelligemment et tout en finesse, tout au long du récit un droit fondamental pour la femme : disposer librement de son corps. Nous découvrons au cours des différents récits toute la complexité d'être une femme : combattante, désespérée, charmante, effrontée, indisciplinée, imprévisible, fragile mais tellement vivante. Chaque récit semble indépendant les uns des autres mais c'est pour mieux se rejoindre et ne faire qu'une histoire.
Entre Trump et la montée de l'extrémiste et du fondamentaliste, on se dit qu'une telle chose n'est pas impossible. Des droits si chèrement acquis peuvent disparaitre d'un simple claquement de doigt, par la volonté d'hommes qui savent tout mieux que tout le monde et surtout mieux que la femme. N'oublions pas que nous, LES FEMMES, sommes avant tout des êtres humains avec des envies, des droits, des désirs et des rêves. Alors, faisons en sorte de les conserver et profitons pleinement de ces acquis. La régression des droits n'apporte rien de bon, ni aux êtres humains, ni au monde.

Posts les plus consultés de ce blog

LÂCHER PRISE - Le voyage intérieur - DEBATISSE, Claire

Nombreuses sont les injonctions à lâcher prise que nous recevons via les différents médias que nous côtoyons. Mais peu nous expliquent pourquoi nous devrions le faire et comment nous y prendre concrètement. D'un point de vue simple et concret, cet ouvrage vient répondre à ces questions. Il vous guide dans un voyage intérieur dont vous êtes le héros, pour vous conduire pas à pas à la rencontre de vous-même. Vous y trouverez une méthode en six pas, des exemples concrets pour une meilleure compréhension, et une boîte à outils pour réfléchir, construire, vous exercer et grandir. Être en accord avec soi, assumer ses choix, disposer sereinement de ce que la vie nous propose... Quel plus grand bonheur que de se libérer du passé, de l'avenir, de la colère ou de la tristesse ? Un livre interactif, assorti d'une proposition rare : un soutien que vous pourrez trouver en ligne au delà de la lecture du livre... Ce livre m'a été proposé par son auteur il y a très longtemps et je m&…

LIBERTE JE DESSINE TON VISAGE - TARASSOT, Olivier

Charlie est journaliste, en reportage au cœur de la Syrie. Julie, sa compagne, est urgentiste à l'hôpital de la Pitié Salpêtrière.
Leur destin bascule quand Charlie est enlevé par l'État Islamique.
De Paris à Alep, en passant par la Turquie, des vies se croisent, se bousculent, s'abîment et ricochent comme autant d'existences projetées dans le fracas d'un monde où des hommes et des femmes ordinaires deviennent les résistants de la Liberté.
Comme je l'ai signifié à l'auteur, ce fut pour ma part une lecture pénible. En effet, comme de nombreuses personnes, j'ai perdu une connaissance dans les attentats du Bataclan. Heureusement, ce n'était pas un proche mais il est toujours pénible de pouvoir mettre une voix sur des photos qui défilent à la télé.

BOREAL - DELZONGLE, Sonja

Janvier 2017, au Groenland. Là, dans le sol gelé, un œil énorme, globuleux, fixe le ciel. On peut y lire une peur intense. C’est ainsi que huit scientifiques partis en mission de reconnaissance découvrent avec stupeur un bœuf musqué pris dans la glace. Puis un autre, et encore un autre. Autour d’eux, aussi loin que portent leurs lampes frontales, des centaines de cadavres sont prisonniers du permafrost devenu un immense cimetière. Pour comprendre l’origine de cette hécatombe, le chef de la mission fait appel à Luv Svendsen, spécialiste de ces phénomènes. Empêtrée dans une vie privée compliquée, et assez soulagée de pouvoir s’immerger dans le travail, Luv s'envole vers le Groenland. Ils sont maintenant neuf hommes et femmes, isolés dans la nuit polaire. Le lendemain a lieu la première disparition.
 Voici une lecture glaçante. Glaçant dans tous les sens du terme. Glaçant parce que nous sommes au cœur de la nuit Arctique avec ces conditions extrêmes. Glaçant par le récit …