Accéder au contenu principal

LE PERE DAVID, L'IMPERATRICE ET LE PANDA - FRECHES, José

Chine, Panda, lazariste, Impératrice, missionnaire
Téléchargé
Un grand roman épique L'histoire passionnante d'un animal devenu une légende « Vous le connaissez tous, avec sa splendide livrée noir et blanc, son air bonhomme, son appétit insatiable et sa démarche rigolote? le panda ! L'ami des enfants et le symbole de la préservation de la nature? Ce que vous ignorez peut-être, c'est qu'un missionnaire français, le père Armand David, en 1869, est à l'origine de sa découverte. Sans lui, le panda aurait été décimé par la chasse et la déforestation. C'est en m'inspirant de cette histoire vraie que je vous invite à me suivre jusqu'aux forêts du Sichuan, le territoire du panda géant, à remonter le fleuve Bleu, à explorer la fabuleuse Cité interdite et Shanghai la mystérieuse, sur les traces de mon héros, le père David Etcheparre, à la rencontre de l'impératrice Cixi et de Fleur de Sang, une jeune fille amoureuse des pandas. Ensemble, nous découvrirons une Chine plus mystérieuse que jamais, soumise à tous les assauts, rongée par l'opium et pourtant insubmersible? mais aussi cet animal magnifique, dont le pays a fait l'un de ses principaux ambassadeurs. » 

José Frèches, je le suis depuis que j'ai découvert les séries : Le disque de Jade et l'Impératrice de la soie. J'ai tout de suite adhéré à son style : conteur hors pair qui sait faire vivre ses personnages, nous captiver avec les légendes, et, en même temps, prof intarissable sur la Chine. Alors, lorsque je l'ai entendu à la radio pour la sortie de son nouveau livre, ni une ni deux me voilà partie le chercher.
Au vue des critiques postées ici et là, j'avoue que mon enthousiasme s'est retrouvé douché. Mais bon, je me suis lancée et... Et bien, j'ai été vraiment déçue. Je n'ai pas pas retrouvé l'auteur qui m'avait fait rêvée à une Chine toute puissante, qui s'ouvre au monde tout en conservant son identité. J'ai eu l'impression de me retrouver dans une classe avec un professeur d'histoire qui débitait son cours sur la Chine.
En fin de compte nous ne passons pas beaucoup de temps avec le Père David, qui semble pourtant avoir eu une vie palpitante. Et nous passons encore moins de temps avec l'Impératrice Cixi et surtout avec celui qui me semblait être un personnage important du récit LE PANDA.
Beaucoup, beaucoup de descriptions, d'explications historiques qui cassent l'histoire, qui nous perdent dans les méandres du futile. Ce n'est pas que les descriptions du mode de vie, des paysages, de la politique de cette époque ne servent à rien. Non, mais c'est trop long, ça casse le rythme si bien que je me suis surprise à plusieurs reprises à survoler ces passages. J'aurais préféré passer plus de temps avec le Père David, avec Fleur de sang et ses amis les pandas. J'aurais voulu approfondir les déboires qu'a dû surmonter le Père David, notamment lors de sa traversé de la Mongolie au lieu de me retrouver face aux pandas sans trop savoir comment il est arrivé là. Et que dire de la traversée des caisses : on le retrouve en train de préparer ses animaux et la page d'après les voilà au Muséum à Paris. Cela devait être une sacré aventure de faire passer ces monumentales caisses à la douane chinoise corrompue, charger cela sur un navire... Et puis, on rencontre beaucoup de personnages qui semblent important dans la vie du Père David, mais nous survolons sans trop comprendre le rôle qu'ils ont tenus dans cette découverte. Et surtout, très grosse déception : la rencontre entre l'Impératrice et le Père David bâclée en même pas dix pages. Ce ne devait par être tous les jours qu'un européen pouvait se trouver face à l'Impératrice, particulièrement celle là qui était une femme à forte personnalité. D'autant plus, qu'à cette époque, la Cité Interdite portait bien son nom puisqu'elle était interdite au monde extérieur. De plus,  que dire des confusions entre les personnages, et ce à plusieurs reprises. Ça ne fait pas très sérieux de la part d'un auteur tel que José Frèches.
Bon seul point positif ; on comprend parfaitement que sans cette triple rencontre, le Panda n'existerait plus ce qui aurait vraiment été dommage car c'est réellement un très bel animal. Pour le reste, j'attendais beaucoup mieux de José Frèches.
Nos trois protagonistes : l'Impératrice Cixi, le Père David et le Panda
 

Posts les plus consultés de ce blog

LÂCHER PRISE - Le voyage intérieur - DEBATISSE, Claire

Nombreuses sont les injonctions à lâcher prise que nous recevons via les différents médias que nous côtoyons. Mais peu nous expliquent pourquoi nous devrions le faire et comment nous y prendre concrètement. D'un point de vue simple et concret, cet ouvrage vient répondre à ces questions. Il vous guide dans un voyage intérieur dont vous êtes le héros, pour vous conduire pas à pas à la rencontre de vous-même. Vous y trouverez une méthode en six pas, des exemples concrets pour une meilleure compréhension, et une boîte à outils pour réfléchir, construire, vous exercer et grandir. Être en accord avec soi, assumer ses choix, disposer sereinement de ce que la vie nous propose... Quel plus grand bonheur que de se libérer du passé, de l'avenir, de la colère ou de la tristesse ? Un livre interactif, assorti d'une proposition rare : un soutien que vous pourrez trouver en ligne au delà de la lecture du livre... Ce livre m'a été proposé par son auteur il y a très longtemps et je m&…

LIBERTE JE DESSINE TON VISAGE - TARASSOT, Olivier

Charlie est journaliste, en reportage au cœur de la Syrie. Julie, sa compagne, est urgentiste à l'hôpital de la Pitié Salpêtrière.
Leur destin bascule quand Charlie est enlevé par l'État Islamique.
De Paris à Alep, en passant par la Turquie, des vies se croisent, se bousculent, s'abîment et ricochent comme autant d'existences projetées dans le fracas d'un monde où des hommes et des femmes ordinaires deviennent les résistants de la Liberté.
Comme je l'ai signifié à l'auteur, ce fut pour ma part une lecture pénible. En effet, comme de nombreuses personnes, j'ai perdu une connaissance dans les attentats du Bataclan. Heureusement, ce n'était pas un proche mais il est toujours pénible de pouvoir mettre une voix sur des photos qui défilent à la télé.

BOREAL - DELZONGLE, Sonja

Janvier 2017, au Groenland. Là, dans le sol gelé, un œil énorme, globuleux, fixe le ciel. On peut y lire une peur intense. C’est ainsi que huit scientifiques partis en mission de reconnaissance découvrent avec stupeur un bœuf musqué pris dans la glace. Puis un autre, et encore un autre. Autour d’eux, aussi loin que portent leurs lampes frontales, des centaines de cadavres sont prisonniers du permafrost devenu un immense cimetière. Pour comprendre l’origine de cette hécatombe, le chef de la mission fait appel à Luv Svendsen, spécialiste de ces phénomènes. Empêtrée dans une vie privée compliquée, et assez soulagée de pouvoir s’immerger dans le travail, Luv s'envole vers le Groenland. Ils sont maintenant neuf hommes et femmes, isolés dans la nuit polaire. Le lendemain a lieu la première disparition.
 Voici une lecture glaçante. Glaçant dans tous les sens du terme. Glaçant parce que nous sommes au cœur de la nuit Arctique avec ces conditions extrêmes. Glaçant par le récit …