Accéder au contenu principal

LIBERTE JE DESSINE TON VISAGE - TARASSOT, Olivier

Liberté, Daesh, otage,

 Charlie est journaliste, en reportage au cœur de la Syrie. Julie, sa compagne, est urgentiste à l'hôpital de la Pitié Salpêtrière.
Leur destin bascule quand Charlie est enlevé par l'État Islamique.
De Paris à Alep, en passant par la Turquie, des vies se croisent, se bousculent, s'abîment et ricochent comme autant d'existences projetées dans le fracas d'un monde où des hommes et des femmes ordinaires deviennent les résistants de la Liberté.


Comme je l'ai signifié à l'auteur, ce fut pour ma part une lecture pénible. En effet, comme de nombreuses personnes, j'ai perdu une connaissance dans les attentats du Bataclan. Heureusement, ce n'était pas un proche mais il est toujours pénible de pouvoir mettre une voix sur des photos qui défilent à la télé.

Mais il faut "savoir quitter sa zone de confort" et affronter ses craintes. Après plusieurs hésitations, j'ai décidé de répondre favorablement à la demande d'Olivier Tarassot dans sa quête de bêta lecteur et de regarder en face Daesh et autres terroristes.
Après un début de lecture pénible et déstabilisant (il n'est pas toujours agréable de se retrouver dans la tête de ces gens) je dois dire que je me suis laissée happer par l'histoire, ou plutôt les histoires. Ce qui m'a décidé : la rencontre de Simon et Lola. Beaucoup de critiques ne retiennent que le récit de Charlie, journaliste retenu en otage par un groupe armé. Mais pour ma part, c'est l'histoire de Lola qui m'a accaparée. Cela vient peut être du fait que j'ai une fille de 17 ans et que Lola, cela pourrait être elle enfin de compte. J'ai admiré le courage de Simon, son père : partir en Syrie, au péril de sa vie, afin de ramener sa fille. Ce récit à deux voix m'a bouleversée et franchement je me suis clairement posée la question : aurais je le même courage si c'était ma fille qui s'était retrouvée embrigadée par ces êtres sans foi ni loi.
Mais ne négligeons pas les autres récits. Charlie et Pablo, prisonniers, malmenés par un groupe armé aux portes du désert. Ils doivent résister aux tortures, aux mauvais traitements, à la faim, à l'angoisse, à la mort qui plane... Julie, la compagne de Charlie qui doit, pour sa part, résister au manque, à l'absence de l'être aimé, qui doit résister à la volonté des "amis" de commencer leur deuil alors que Charlie n'est déclaré que disparu... Et puis il y a Salahudine, le méchant. Un jeune qui ne voyant aucune opportunité pour lui en France rejoint les rangs de Daesh et part au combat. Comment rester insensible à cette détresse même si, pour ma part, je n'excuse en aucune façon cette barbarie immonde et gratuite.
Mais surtout, il y a Simon, ce père qui n'a pas vu et n'a pu empêcher la fuite de sa fille pour un pays qui lui a fait perdre toutes ses illusions, ses rêves. Lola, encore enfant mais devenue femme avant même de poser les pieds sur cette terre où elle devenue... rien. Elle a tout perdu : son enfance, son innocence, sa vie, ses rêves. Elle se retrouve enfermée sous un voile intégral, à regarder le monde à travers un grillage. Son seul espoir : son père qui ne peut et ne veut l’abandonner.
Merci de ce vibrant hommage à ces parents courages qui n'hésitent pas à affronter bien des épreuves pour retrouver leur enfant et le ramener de l'enfer.
Ce sont des récits simples mais tellement d'actualité. Une écriture fluide, claire et sans concession ni apitoiement. Que ce soit du côté des gentils comme des méchants, chacun a son chemin, ses idéaux et pourtant, l'humanité de chacun est là, à fleur de peau et n'attend qu'un signe pour éclore. Ce livre permet de remettre chacun à sa place et de souligner le courage de chacun.
Malgré les sujets difficiles abordés cela reste une lecture agréable, sans voyeurisme mais avec beaucoup d'humanité et de sensibilité. On ne peut s'empêcher de penser que certaines personnes, jeunes ou moins jeunes, devraient lire de tel livre avant de partir vers l'inconnu.
Mon seul regret reste la quatrième de couverture : pourquoi rester sur le cas de Charlie. N'y a t il pas possibilité de promouvoir les deux récits ?
Est ce le fait du hasard, mais j'allume la radio et passe au même moment DIEGO de Michel Berger. Cette chanson résume très bien le livre? Privé de liberté, l'homme continue à vivre et à espérer.

Posts les plus consultés de ce blog

LÂCHER PRISE - Le voyage intérieur - DEBATISSE, Claire

Nombreuses sont les injonctions à lâcher prise que nous recevons via les différents médias que nous côtoyons. Mais peu nous expliquent pourquoi nous devrions le faire et comment nous y prendre concrètement. D'un point de vue simple et concret, cet ouvrage vient répondre à ces questions. Il vous guide dans un voyage intérieur dont vous êtes le héros, pour vous conduire pas à pas à la rencontre de vous-même. Vous y trouverez une méthode en six pas, des exemples concrets pour une meilleure compréhension, et une boîte à outils pour réfléchir, construire, vous exercer et grandir. Être en accord avec soi, assumer ses choix, disposer sereinement de ce que la vie nous propose... Quel plus grand bonheur que de se libérer du passé, de l'avenir, de la colère ou de la tristesse ? Un livre interactif, assorti d'une proposition rare : un soutien que vous pourrez trouver en ligne au delà de la lecture du livre... Ce livre m'a été proposé par son auteur il y a très longtemps et je m&…

BOREAL - DELZONGLE, Sonja

Janvier 2017, au Groenland. Là, dans le sol gelé, un œil énorme, globuleux, fixe le ciel. On peut y lire une peur intense. C’est ainsi que huit scientifiques partis en mission de reconnaissance découvrent avec stupeur un bœuf musqué pris dans la glace. Puis un autre, et encore un autre. Autour d’eux, aussi loin que portent leurs lampes frontales, des centaines de cadavres sont prisonniers du permafrost devenu un immense cimetière. Pour comprendre l’origine de cette hécatombe, le chef de la mission fait appel à Luv Svendsen, spécialiste de ces phénomènes. Empêtrée dans une vie privée compliquée, et assez soulagée de pouvoir s’immerger dans le travail, Luv s'envole vers le Groenland. Ils sont maintenant neuf hommes et femmes, isolés dans la nuit polaire. Le lendemain a lieu la première disparition.
 Voici une lecture glaçante. Glaçant dans tous les sens du terme. Glaçant parce que nous sommes au cœur de la nuit Arctique avec ces conditions extrêmes. Glaçant par le récit …

LE CAS FITZGERALD - GRISHAM, John

Des malfaiteurs dévalisent la bibliothèque de l’Université de Princeton. Leur butin est déclaré d’une valeur inestimable, mais Princeton l’a assuré pour vingt-cinq millions de dollars.
Bruce Cable possède une célèbre librairie à Santa-Rosa, une bourgade tranquille sur l’île Camino, en Floride. Bien que son affaire soit prospère, l’argent provient surtout du commerce de livres de collection. Peu de gens, toutefois, savent que Cable a souvent recours au marché parallèle et que passent entre ses mains manuscrits et ouvrages volés.
Mercer Mann est une jeune romancière. Elle souffre d’une angoisse aiguë de la page blanche et vient de perdre son poste d’enseignante. Elle est contactée par une femme mystérieuse travaillant pour une société tout aussi mystérieuse. On lui offre une coquette somme pour infiltrer Bruce Cable et son cercle d’amis de la littérature. Sa mission est de se rapprocher suffisamment de lui et de découvrir ses secrets.
Mais Mercer va trop en apprendre, et les ennuis vont co…