Accéder au contenu principal

DES ETOILES DANS LA PEAU - Morgan of Glencoe

Etoiles livre Morgan of Glencoe
« Je sais bien que quand les gens nous comparent, ils se demandent toujours à quel moment j'ai merdé. »
À presque trente ans, sortir d'une relation longue durée en perdant son boulot en prime, ce n'est pas la situation la plus enviable du monde, et Em en sait quelque chose. Pourtant, il naît parfois du désespoir – et de la nécessité d'expliquer aux enfants des choses d'adultes – des élans surprenants.
Alors, quitte à être né sous une quelconque étoile... autant l'avoir dans la peau.



Morgan Of Glencoe est l'auteure de "La dernière Geste Si loin du soleil" que j'ai eu le bonheur de chroniquer. Ici, comme le dit l'auteure elle même, pas d'oreilles pointues, de monde magique ou de petits personnages bleus aux noms bizarres et imprononçables. Juste une nouvelle de 64 pages dans notre monde actuel qui se révèle cruel et implacable.
Nous faisons la connaissance d'une famille on ne peut plus ordinaire. Emrys, jeune homme vivant en Bretagne, semble avoir raté sa vie et déçue sa famille. Ses parents le voyaient poursuivre des études de droit, mais, lui préfère le dessin et plus précisément le tatouage. Ses parents le voyaient marié avec une gentille fille mais le voilà bi sexuel et vivant en couple avec un homme. Tout va de travers dans la vie d'Emrys. Son seul soutient sans faille, sa sœur jumelle, June, et sa famille. Un véritable havre de paix.
Mais voilà, la vie reprend le dessus : Ralph, son ami, le quitte et le jette hors du salon de tatouage dans lequel ils travaillent. Sans emploi, sans amour, Emrys plonge dans la déprime. Pour s'en sortir, il se fait un nouveau tatouage : la voie lactée en 3D. Pour le sortir de cette déprime, un ami invite Emrys a participé au championnat du monde de tatouage qui se déroule à Londres. Après un refus, Emrys accepte la proposition et se présente, avec sa voie lactée, au concours individuel. Il arrive à la deuxième place mais fait des jaloux...
Comment dans un monde qui nous veut tous conformes, aimant tous les mêmes choses, ayant les mêmes envies, comment un homme sensible et différent peut il survivre sans renier ce qu'il est. 
Ce livre est un véritable cri du cœur contre l'indifférence, l'intolérance vis à vis de l'autre, la non acceptation des êtres ne respectant pas la norme que l'on veut nous imposer. Mais aussi une ouverture sur l'espoir et le pardon. Qui, un jour, n'a pas eu à faire face à la rancœur de sa famille parce que nous ne sommes pas conformes à leur attente, qui n'a pas rencontré un être qui sort des sentiers battus et qui nous donne, à nous aussi, l'envie de tout quitter et de vivre enfin notre vie.
Soixante quatre pages que certains de nos politiques devraient lire afin de prendre conscience que ce qui fait la beauté et la richesse de notre monde est justement cette diversité humaine. Enlevons nos œillères et profitons des êtres qui nous sont chers et du monde tel qu'il est. Celui ci nous semblera beaucoup moins terne et plus accueillant;
Merci à Morgan pour la confiance qu'elle m'a témoigée en m'offrant cet opus qui m'a remué jusqu'au plus profond de moi même. 
Mais bon, j'attends toujours et avec impatience la suite des aventures de petite selkie. Car elle aussi, tout comme Emrys, souffre de l'indifférence des autres.

Posts les plus consultés de ce blog

LIBERTE JE DESSINE TON VISAGE - TARASSOT, Olivier

Charlie est journaliste, en reportage au cœur de la Syrie. Julie, sa compagne, est urgentiste à l'hôpital de la Pitié Salpêtrière.
Leur destin bascule quand Charlie est enlevé par l'État Islamique.
De Paris à Alep, en passant par la Turquie, des vies se croisent, se bousculent, s'abîment et ricochent comme autant d'existences projetées dans le fracas d'un monde où des hommes et des femmes ordinaires deviennent les résistants de la Liberté.
Comme je l'ai signifié à l'auteur, ce fut pour ma part une lecture pénible. En effet, comme de nombreuses personnes, j'ai perdu une connaissance dans les attentats du Bataclan. Heureusement, ce n'était pas un proche mais il est toujours pénible de pouvoir mettre une voix sur des photos qui défilent à la télé.

BOREAL - DELZONGLE, Sonja

Janvier 2017, au Groenland. Là, dans le sol gelé, un œil énorme, globuleux, fixe le ciel. On peut y lire une peur intense. C’est ainsi que huit scientifiques partis en mission de reconnaissance découvrent avec stupeur un bœuf musqué pris dans la glace. Puis un autre, et encore un autre. Autour d’eux, aussi loin que portent leurs lampes frontales, des centaines de cadavres sont prisonniers du permafrost devenu un immense cimetière. Pour comprendre l’origine de cette hécatombe, le chef de la mission fait appel à Luv Svendsen, spécialiste de ces phénomènes. Empêtrée dans une vie privée compliquée, et assez soulagée de pouvoir s’immerger dans le travail, Luv s'envole vers le Groenland. Ils sont maintenant neuf hommes et femmes, isolés dans la nuit polaire. Le lendemain a lieu la première disparition.
 Voici une lecture glaçante. Glaçant dans tous les sens du terme. Glaçant parce que nous sommes au cœur de la nuit Arctique avec ces conditions extrêmes. Glaçant par le récit …

CENT MILLE MILLIARDS DE RECITS - Nicolas Brice Robin

Combien d'histoires différentes arriverez-vous à composer de votre vivant ? Non, ce livre ne peut pas générer une infinité d'histoires, juste assez pour satisfaire des générations et des générations sur des millénaires ! Composez méticuleusement votre histoire en tournant les volets de cet ouvrage un à un, ou bien remettez-vous en au hasard : le livre et votre imagination s'occuperont du reste ! Longue vie à l'auteur qui sommeille en vous ! Suite à une demande de l'auteur sur facebook, j'ai répondu favorablement à celle ci. Et puis, il faut bien le reconnaitre le titre a titillé ma curiosité. Cent mille milliards de récits dans un petit livre de 32 pages, couvertures comprises. Alors autant être honnête dès le début : je ne suis pas arrivée à cent mille milliards de récits. Je me suis arrêtée avant mais je dois reconnaitre que j'ai passé un très bon moment. Le principe de livre est simple : 16 phrases par page que l'on découpe jusqu'à la reliure. Ce …