Accéder au contenu principal

NUIT - MINIER, Bernard

NUIT de tempête en mer du Nord.
Secoué pas des vents violents, l’hélicoptère dépose KIRSTEN NIGAARD sur la plate-forme pétrolière.
L'inspectrice norvégienne enquête sur le meurtre d'une technicienne de la base off-shore.
Un homme manque à l'appel. En fouillant sa cabine, Kirsten découvre une série de photos. Quelques jours plus tard, elle est dans le bureau de MARTIN SERVAZ.
L'absent s'appelle JULIAN HIRTMANN, le tueur retors et insaisissable que le policier poursuit depuis des années.
Et étrangement, sur plusieurs clichés, Martin Servaz apparaît. Suivi, épié.
Kirsten lui tend alors une autre photo. Celle d'un enfant. Au dos, juste un prénom: GUSTAV
Pour Kirsten et Martin, c'est le début d'un voyage terrifiant. Avec, au bout de la nuit, le plus redoutable des ennemis.
Ce livre est la suite de Glacé, que bien sûr, je n'ai pas lu. Afin de rattraper mon ignorance, j'ai visualisé la série qui est passée à la télévision. Série qui m'a moyennement convaincue mais qui m'a incitée à lire le dernier Minier. Je suis assez mitigée quant au ressenti. Je ne peux pas dire que je me suis ennuyée, mais je ne peux pas dire non plus que cela m'a passionnée. Au vu des critiques et de la quatrième de couverture, je m'attendais à autre chose. Une sorte de chasse à l'homme entre la Norvège et la France, un stress qui monte au fur et mesure de ma lecture.
Les premiers chapitres, la découverte du crime et la recherche de l'auteur ; ça, ça va. Après on retrouve Servaz qui se fait tirer dessus et qui passe des mois dans le coma. Nous aussi, on passe trop de temps dans cet état léthargique. Ça ne sert à rien, ça n'apporte pas grand chose mais surtout ça casse le rythme. Et c'est comme cela tout le long. Chaque fois que l'action est lancée, elle est stoppée net par les problèmes familiaux et personnels de Servaz, par des piqûres de rappel des précédents romans.
Du coup on se retrouve, non pas à une chasse à l'homme, mais plutôt à une sorte de chasse au trésor, un jeu de piste qui on le devine tout de suite se terminera pas un face à face entre Servaz et Hirtmann.
Par contre, ce que l'on ne devine absolument pas, c'est le troisième protagoniste. Là, chapeau bas Monsieur Minier. Si tout le livre avait été sur ce style, il nous aurait happé dès la première page pour ne nous lâcher qu'à la dernière.
A découvrir pour les adeptes...

Posts les plus consultés de ce blog

LIBERTE JE DESSINE TON VISAGE - TARASSOT, Olivier

Charlie est journaliste, en reportage au cœur de la Syrie. Julie, sa compagne, est urgentiste à l'hôpital de la Pitié Salpêtrière.
Leur destin bascule quand Charlie est enlevé par l'État Islamique.
De Paris à Alep, en passant par la Turquie, des vies se croisent, se bousculent, s'abîment et ricochent comme autant d'existences projetées dans le fracas d'un monde où des hommes et des femmes ordinaires deviennent les résistants de la Liberté.
Comme je l'ai signifié à l'auteur, ce fut pour ma part une lecture pénible. En effet, comme de nombreuses personnes, j'ai perdu une connaissance dans les attentats du Bataclan. Heureusement, ce n'était pas un proche mais il est toujours pénible de pouvoir mettre une voix sur des photos qui défilent à la télé.

BOREAL - DELZONGLE, Sonja

Janvier 2017, au Groenland. Là, dans le sol gelé, un œil énorme, globuleux, fixe le ciel. On peut y lire une peur intense. C’est ainsi que huit scientifiques partis en mission de reconnaissance découvrent avec stupeur un bœuf musqué pris dans la glace. Puis un autre, et encore un autre. Autour d’eux, aussi loin que portent leurs lampes frontales, des centaines de cadavres sont prisonniers du permafrost devenu un immense cimetière. Pour comprendre l’origine de cette hécatombe, le chef de la mission fait appel à Luv Svendsen, spécialiste de ces phénomènes. Empêtrée dans une vie privée compliquée, et assez soulagée de pouvoir s’immerger dans le travail, Luv s'envole vers le Groenland. Ils sont maintenant neuf hommes et femmes, isolés dans la nuit polaire. Le lendemain a lieu la première disparition.
 Voici une lecture glaçante. Glaçant dans tous les sens du terme. Glaçant parce que nous sommes au cœur de la nuit Arctique avec ces conditions extrêmes. Glaçant par le récit …

CENT MILLE MILLIARDS DE RECITS - Nicolas Brice Robin

Combien d'histoires différentes arriverez-vous à composer de votre vivant ? Non, ce livre ne peut pas générer une infinité d'histoires, juste assez pour satisfaire des générations et des générations sur des millénaires ! Composez méticuleusement votre histoire en tournant les volets de cet ouvrage un à un, ou bien remettez-vous en au hasard : le livre et votre imagination s'occuperont du reste ! Longue vie à l'auteur qui sommeille en vous ! Suite à une demande de l'auteur sur facebook, j'ai répondu favorablement à celle ci. Et puis, il faut bien le reconnaitre le titre a titillé ma curiosité. Cent mille milliards de récits dans un petit livre de 32 pages, couvertures comprises. Alors autant être honnête dès le début : je ne suis pas arrivée à cent mille milliards de récits. Je me suis arrêtée avant mais je dois reconnaitre que j'ai passé un très bon moment. Le principe de livre est simple : 16 phrases par page que l'on découpe jusqu'à la reliure. Ce …