Accéder au contenu principal

LA CONFRÉRIE DU CORBEAU - TREMAYNE, Peter

Irlande, 671 avant J.-C. C'est le début de la saison estivale et le royaume de Muman se prépare à célébrer la grande foire de Cashel. Pour une fois, les circonstances permettent à Fidelma et Eadulf de profiter des festivités... Mais les préparatifs prennent une tournure fatale quand un chariot est incendié. L'enquête de Fidelma et de son compagnon les entraîne jusque dans les marais d'Osraige, d'où l'abbaye de Cainnech tire son origine sanglante, et sur les traces d'une mystérieuse confrérie. Ils devront faire face à un danger mortel et invisible avant de pouvoir soigner le mal qui frappe le royaume en son sein.

Une nouvelle enquête au cœur de la société irlandaise médiévale menée par Fidelma de Kildare, sœur du roi de Muman et avocate au tribunal des brehons.
Et voici le dernier né de la collection "Sœur Fidelma". Je retrouve avec plaisir cette enquêtrice qui se démaine dans une époque très mouvementée. Elle doit faire face à une confrérie qui veut restituer une ancienne croyance. C'est à nouveau l'occasion de découvrir les us et coutumes d'une Irlande médiévale prisonnière de ces carcans religieux.
Car c'est cela qui fait le charme de cette série. Il en va de même lorsque l'on retrouve le juge Ti. La base est toujours la même et le crime ne sert que de fil rouge à l'histoire. A travers ce crime, nous évoluons et découvrons l'histoire du pays et son évolution aux rythmes des saisons. Nous avons commencé avec Fidelma simple sœur et nous la retrouvons brehon rendant justice à travers tout le pays. Nous faisons connaissance avec les différentes couches qui constituent cette société irlandaise. Les mœurs, les conditions de vie y sont très bien reproduites et nous évoluons sans problème dans ce monde grâce à une écriture simple, des personnages attachants (ou pas), dans des paysages sauvages. L'enquête en elle même est simple, pas du tout sophistiquée. Ce qui fait vraiment le plus de cette série, c'est le côté historique.
C'est une lecture simple, agréable et rapide. Et j'attends toujours avec impatience de retrouver cette sœur qui n'a pas sa langue dans sa poche, ni ses yeux.

Posts les plus consultés de ce blog

LIBERTE JE DESSINE TON VISAGE - TARASSOT, Olivier

Charlie est journaliste, en reportage au cœur de la Syrie. Julie, sa compagne, est urgentiste à l'hôpital de la Pitié Salpêtrière.
Leur destin bascule quand Charlie est enlevé par l'État Islamique.
De Paris à Alep, en passant par la Turquie, des vies se croisent, se bousculent, s'abîment et ricochent comme autant d'existences projetées dans le fracas d'un monde où des hommes et des femmes ordinaires deviennent les résistants de la Liberté.
Comme je l'ai signifié à l'auteur, ce fut pour ma part une lecture pénible. En effet, comme de nombreuses personnes, j'ai perdu une connaissance dans les attentats du Bataclan. Heureusement, ce n'était pas un proche mais il est toujours pénible de pouvoir mettre une voix sur des photos qui défilent à la télé.

BOREAL - DELZONGLE, Sonja

Janvier 2017, au Groenland. Là, dans le sol gelé, un œil énorme, globuleux, fixe le ciel. On peut y lire une peur intense. C’est ainsi que huit scientifiques partis en mission de reconnaissance découvrent avec stupeur un bœuf musqué pris dans la glace. Puis un autre, et encore un autre. Autour d’eux, aussi loin que portent leurs lampes frontales, des centaines de cadavres sont prisonniers du permafrost devenu un immense cimetière. Pour comprendre l’origine de cette hécatombe, le chef de la mission fait appel à Luv Svendsen, spécialiste de ces phénomènes. Empêtrée dans une vie privée compliquée, et assez soulagée de pouvoir s’immerger dans le travail, Luv s'envole vers le Groenland. Ils sont maintenant neuf hommes et femmes, isolés dans la nuit polaire. Le lendemain a lieu la première disparition.
 Voici une lecture glaçante. Glaçant dans tous les sens du terme. Glaçant parce que nous sommes au cœur de la nuit Arctique avec ces conditions extrêmes. Glaçant par le récit …

CENT MILLE MILLIARDS DE RECITS - Nicolas Brice Robin

Combien d'histoires différentes arriverez-vous à composer de votre vivant ? Non, ce livre ne peut pas générer une infinité d'histoires, juste assez pour satisfaire des générations et des générations sur des millénaires ! Composez méticuleusement votre histoire en tournant les volets de cet ouvrage un à un, ou bien remettez-vous en au hasard : le livre et votre imagination s'occuperont du reste ! Longue vie à l'auteur qui sommeille en vous ! Suite à une demande de l'auteur sur facebook, j'ai répondu favorablement à celle ci. Et puis, il faut bien le reconnaitre le titre a titillé ma curiosité. Cent mille milliards de récits dans un petit livre de 32 pages, couvertures comprises. Alors autant être honnête dès le début : je ne suis pas arrivée à cent mille milliards de récits. Je me suis arrêtée avant mais je dois reconnaitre que j'ai passé un très bon moment. Le principe de livre est simple : 16 phrases par page que l'on découpe jusqu'à la reliure. Ce …