Accéder au contenu principal

L'HOMME AU MASQUE DE VERRE - MOORE, Viviane

Téléchargé
Paris, en l'an 1584. Une année troublée par la mort de " Monsieur ", le frère du roi et par l'assassinat du prince d'Orange, un mois d'octobre avec des pluies de sang en Anjou et la peste à Chenonceau. Tandis que rumeurs et pamphlets circulent sur les pratiques occultes du roi Henri III et de la reine mère Catherine de Médicis, le jeune commissaire au Châtelet Jean du Moncel est chargé d'enquêter sur un vol de cadavres au gibet de Montfaucon. Une affaire qui va le ramener, bien malgré lui, vers l'alchimie et ses mystères, mais aussi vers les envoûteurs et sorciers au service des puissants. Une enquête, enfin, qui le remettra sur la trace de celle qu'il n'a jamais cessé d'aimer, la fascinante et singulière Sybille le Noir.

Ce livre fait suite à "La femme sans tête" mais peut être lu indépendamment même si, j'ai trouvé que les nombreux rappels au cours de la lecture laisse un manque. Comme dans la plupart des policiers historiques, l'enquête passe au second plan. Ce qui fait l'intérêt de ces livres c'est le côté historique qui est ici bien documenté et nous entraine dans les méandres des petites de rues de Paris et dans les bas fonds du Châtelet, siège de la police criminelle. Nous sommes en 1584, et nous retrouvons l'inspecteur criminel Jean du Moncel, qui se retrouve au beau milieu d'un trafic de cadavres. Qui donc a besoin de ces morts : la médecine, dominée par le charismatique Ambroise Paré, les alchimistes qui sont toujours à la recherche de la pierre philosophale ou d'autres personnes qui œuvrent dans le noir.
Qui plus est, notre jeune inspecteur n'arrive pas à surmonter son chagrin d'amour pour la belle et énigmatique Sybille le Noir, fille d'un alchimiste de renom et qui rêve de faire médecine. Mais voilà, au seizième siècle, la faculté de médecine est interdite aux femmes. Il faut donc ruser.
Ce livre est intéressant et procure un bon moment de plaisir même si à mon niveau, il me reste un arrière goût de déjà lu. En effet, ces thèmes sont souvent repris dans les romans historiques : la recherche de l’immortalité, la découverte du corps humain.  Nicolas Parot l'a également abordé à plusieurs reprises dans sa série Nicolas Le Floch. 
Mais bon,c'est agréable, cela se lit vite et je pense continuer la découverte de cette auteure.

Posts les plus consultés de ce blog

LIBERTE JE DESSINE TON VISAGE - TARASSOT, Olivier

Charlie est journaliste, en reportage au cœur de la Syrie. Julie, sa compagne, est urgentiste à l'hôpital de la Pitié Salpêtrière.
Leur destin bascule quand Charlie est enlevé par l'État Islamique.
De Paris à Alep, en passant par la Turquie, des vies se croisent, se bousculent, s'abîment et ricochent comme autant d'existences projetées dans le fracas d'un monde où des hommes et des femmes ordinaires deviennent les résistants de la Liberté.
Comme je l'ai signifié à l'auteur, ce fut pour ma part une lecture pénible. En effet, comme de nombreuses personnes, j'ai perdu une connaissance dans les attentats du Bataclan. Heureusement, ce n'était pas un proche mais il est toujours pénible de pouvoir mettre une voix sur des photos qui défilent à la télé.

BOREAL - DELZONGLE, Sonja

Janvier 2017, au Groenland. Là, dans le sol gelé, un œil énorme, globuleux, fixe le ciel. On peut y lire une peur intense. C’est ainsi que huit scientifiques partis en mission de reconnaissance découvrent avec stupeur un bœuf musqué pris dans la glace. Puis un autre, et encore un autre. Autour d’eux, aussi loin que portent leurs lampes frontales, des centaines de cadavres sont prisonniers du permafrost devenu un immense cimetière. Pour comprendre l’origine de cette hécatombe, le chef de la mission fait appel à Luv Svendsen, spécialiste de ces phénomènes. Empêtrée dans une vie privée compliquée, et assez soulagée de pouvoir s’immerger dans le travail, Luv s'envole vers le Groenland. Ils sont maintenant neuf hommes et femmes, isolés dans la nuit polaire. Le lendemain a lieu la première disparition.
 Voici une lecture glaçante. Glaçant dans tous les sens du terme. Glaçant parce que nous sommes au cœur de la nuit Arctique avec ces conditions extrêmes. Glaçant par le récit …

CENT MILLE MILLIARDS DE RECITS - Nicolas Brice Robin

Combien d'histoires différentes arriverez-vous à composer de votre vivant ? Non, ce livre ne peut pas générer une infinité d'histoires, juste assez pour satisfaire des générations et des générations sur des millénaires ! Composez méticuleusement votre histoire en tournant les volets de cet ouvrage un à un, ou bien remettez-vous en au hasard : le livre et votre imagination s'occuperont du reste ! Longue vie à l'auteur qui sommeille en vous ! Suite à une demande de l'auteur sur facebook, j'ai répondu favorablement à celle ci. Et puis, il faut bien le reconnaitre le titre a titillé ma curiosité. Cent mille milliards de récits dans un petit livre de 32 pages, couvertures comprises. Alors autant être honnête dès le début : je ne suis pas arrivée à cent mille milliards de récits. Je me suis arrêtée avant mais je dois reconnaitre que j'ai passé un très bon moment. Le principe de livre est simple : 16 phrases par page que l'on découpe jusqu'à la reliure. Ce …