Accéder au contenu principal

LES NEUFS CERCLES - R.J ELLORY

1974. De retour du Vietnam, John Gaines a accepté le poste de shérif de Whytesburg, Mississippi. Une petite ville tranquille jusqu’au jour où l’on découvre, enterré sur les berges de la rivière, le cadavre d’une adolescente. La surprise est de taille : celle-ci n’est autre que Nancy Denton, une jeune fille mystérieusement disparue vingt ans plus tôt, dont le corps a été préservé par la boue. L’autopsie révèle que son cœur a disparu, remplacé par un panier contenant la dépouille d’un serpent. Traumatisé par le Vietnam, cette guerre atroce dont « seuls les morts ont vu la fin », John doit à nouveau faire face à l’horreur. Il va ainsi repartir au combat, un combat singulier, cette fois, tant il est vrai qu’un seul corps peut être plus perturbant encore que des centaines. Un combat mené pour une adolescente assassinée et une mère de famille déchirée, un combat contre les secrets et les vérités cachées de sa petite ville tranquille. Si mener une enquête vingt ans après le crime semble une entreprise périlleuse, cela n’est rien à côté de ce qui attend John : une nouvelle traversée des neuf cercles de l’enfer.
Pour ce thriller sombre et déchirant, qui évoque autant Truman Capote que Jim Thompson, R. J. Ellory renoue avec la veine crépusculaire de Seul le silence. Son personnage principal, John Gaines, littéralement hanté par le crime, la violence et la mort, lui permet d’aborder une fois encore, et de façon plus puissante que jamais, l’interrogation principale au centre de tous ses romans : la part d’ombre de chaque individu et la nature du mal. Son écriture, d’une exceptionnelle beauté, entraîne le lecteur dans un inoubliable voyage au cœur des ténèbres.
R. J. Ellory est né en 1965. Après Seul le silence, Vendetta, Les Anonymes, Les Anges de New York et Mauvaise étoile, Les Neuf Cercles est son cinquième roman publié en France par Sonatine Éditions.

Le livre se décompose en deux parties : la première n'est pas s'en rappeler l'excellent film "La ligne verte" de Frank
Darabon avec l'excellentissime Tom Hanks et Michael Clarke Duncan. Ce film est l'adaptation cinématographique du  roman-feuilleton éponyme de Stephen King. En gros et pour la faire courte : un homme est arrêté car il tient entre ses mains le cadavre d'une petite fille. Tout l'accuse mais au fil du film on s’aperçoit qu'il est innocent et qu'ayant des pouvoirs de guérisseur, il essayait d’insuffler son souffle afin de faire revenir à la vie la petite fille. Dans les neufs cercles, le shérif découvre un cadavre de jeune fille, il arrête un marginal que tout condamne mais on comprend assez vite que, tout comme dans le film, cet homme a effectué un rituel afin de ramener la fille à la vie. Voilà, ça c'est la partie la plus barbante du livre car cette partie de l'enquête est continuellement coupée par les flashbacks vers les passés respectifs du flic, de la victime et du suspect. Pas que cela soit inintéressant, mais bon, ce n'est pas cela que l'on attend d'un polar. L'auteur relance le récit mais s'enlise à nouveau dans des monologues intérieurs du shérif. Par moment, on l'impression de tourner à vide.
Heureusement, à partir de la deux centième pages, l'enquête prend une tournure plus obscure et notre shérif se lance, enfin, tête baissée dans la recherche du vrai coupable. Et là, nous voilà scotché au livre à tourner de plus en plus frénétiquement les pages pour tomber sur un coupable, et bien, que je n'avais pas vu venir. 
A travers ce récit deux grands faits d'histoire de l'Amérique servent de toile de fond : la guerre du Vietnam, véritable boucherie dont on ne revient pas intact et la ségrégation raciale toujours omniprésente. 
Le personnage du shérif John Gaines, qui n'est pas s'en rappeler Dave Robicheaux, le héros créé par James Lee Burke, est un homme bon qui essaie de se reconstruire et qui par moment nous fait un peu pitié.
Longue vie au shérif mais pourvu qu'il s'occupe plus de ses enquêtes que de ses démons intérieurs.

Posts les plus consultés de ce blog

LIBERTE JE DESSINE TON VISAGE - TARASSOT, Olivier

Charlie est journaliste, en reportage au cœur de la Syrie. Julie, sa compagne, est urgentiste à l'hôpital de la Pitié Salpêtrière.
Leur destin bascule quand Charlie est enlevé par l'État Islamique.
De Paris à Alep, en passant par la Turquie, des vies se croisent, se bousculent, s'abîment et ricochent comme autant d'existences projetées dans le fracas d'un monde où des hommes et des femmes ordinaires deviennent les résistants de la Liberté.
Comme je l'ai signifié à l'auteur, ce fut pour ma part une lecture pénible. En effet, comme de nombreuses personnes, j'ai perdu une connaissance dans les attentats du Bataclan. Heureusement, ce n'était pas un proche mais il est toujours pénible de pouvoir mettre une voix sur des photos qui défilent à la télé.

Fleury et Bott

Aujourd'hui, je vous parle d'un blog qui non seulement partage ses lectures mais vous permet de télécharger légalement et gratuitement les livres qui y sont présentés. C'est magique
Sa table des matières avec un choix assez hétéroclite. Bit-lit(120)Divers(12)Dystopie(33)Enfants(35)Fantastique(254)Fantasy(107)Histoire vraie(48)Jeunesse(102)Polar(77)Roman(147)Roman M/M(37)Romance contemporaine(286)Romance historique(75)Romantic suspense(57)Science-fiction(67)Steampunk(6)Thriller(164) Si vous avez Calibre, vous enregistrez le livre au lieu de l'ouvrir, vous lancez Calibre et vous ajoutez votre livre. C'est nickel chrome
Librairie magique ou Ancien blog

CHARLY - PERON, Cédric

"Je suis tombé sur un con, un vrai de vrai. Je ne les supporte plus. Ils me rendent fou.Ils sont partout. J'en peux plus de les voir. Je ne parviens plus à rester sans rien faire. Il faut que je m'occupe d'eux, à MA façon ! Je m'appelle Charly. Voici mon histoire." 
Savez vous ce qu'est un CMI ? Non... Et pourtant vous en rencontrez tous les jours. Un CMI est un Con Méchant Irrécupérable, et CHARLY ne les supporte plus. Aussi décide-t-il de prendre les choses en main et d’éradiquer ces nuisibles de sa ville. Pourtant rien ne prédestinait Charly à cette mission. Homme normal, chauffeur du Préfet de sa région, amoureux de Laura, il a tout pour être heureux. Oui, mais voilà...
Qui n'a pas rêver, un jour, devant un comportement odieux voir irresponsable de coller une bonne correction au responsable. C'est sur cette base que Cédric Péron construit son polar. Nous entrons doucement mais surement dans la tête de Charly, qui jour après jour, se transform…