Accéder au contenu principal

CEUX QUI TOMBENT - CONNELLY, Michael


Je suis une inconditionnelle de Connelly et de Harry mais là, je dirais qu'il manque la petite étincelle qui nous fait tourner les pages plus vite que la lecture.
Ce polar est le dix septième de la série Harry Bosch, et voici que se précise, en toute logique, la fin de sa carrière. Notre inspecteur se retrouve dans un secteur moins dangereux puisqu'il déterre les affaires non résolues (les cold cases). Cela lui laisse plus de temps libre pour s'occuper de sa fille (que nous avons vu grandir) et qui est devenue adolescente. Nous comprenons à demi mot que la série se poursuivra à travers Madeline qui veut, comme papa, devenir policière.
Comme toujours, le plus de Connelly ce sont les descriptions précises et très documentées des rouages de la police et de la justice américaine et qui nous permettent d'être spectateur de cette évolution. Dans ce thriller, nous touchons du bout des doigts l'épineux sujet de la corruption au sein des services de police (appelé communément chez nous les ripoux) et des compagnies de taxi qui se partagent Los Angeles. Comme toujours nous visitons cette mégapole en passant par tous ses quartiers, des ghettos aux quartiers bon chics, bon genre.
Bosch se voit confié l'histoire sordide du viol et du meurtre d'une jeune fille. Les progrès au niveau ADN ont permis de mettre un nom sur ce monstre. Oui, mais voilà, après un rapide calcul, Harry découvre que le violeur était âgé, à l'époque des faits, de 8 ans. A peine a t il pris conscience de cet illogisme qu'il est appelé sur une scène de crime. Le fils d'un des plus importants conseillers municipaux de Los Angeles a été retrouvé mort au pied d'un des célèbres hôtels de la ville : défenestration volontaire ou aidée ? Tel est l’épineux problème qui se pose à notre inspecteur. De plus, le père de la victime, avec qui Harry a eu de nombreuses confrontations, exige que ce soit lui et aucun autre inspecteur qui mène l'enquête.
C'est efficace, réaliste, quasi documentaire et donc parfois dur même si on passe très rapidement sur les détails morbides et peu ragoutants des scènes de crimes. Le récit ne souffre d'aucun temps mort même si la vie personnelle de Harry et de sa fille prend une place très importante dans ce récit. C'est un homme intègre, avare de paroles et pour qui les enjeux politiques n'ont que peu de sens.
Les deux enquêtes sont très peu liées et auraient presque pu faire l'objet de deux récits indépendants. Mais bon, cela permet de vivre au quotidien la vie d'un service de police qui a très rarement une seule affaire à traiter.
On se laisse donc emmener avec l'inspecteur Bosch dans cette histoire sympathique. Le personnage de Harry Bosch me plait de plus en plus, sans demi-mesure, autant dans son travail, têtu, appliqué, instinctif et appartenant à la vieille école (son cahier des morts !), mais aussi dans sa vie personnelle, avec sa fille, tendre et complice, ou son collègue Chu, paternaliste et susceptible.
Cela ne va pas être l'émerveillement, la surprise ou le confort absolu, mais on y est bien.



Posts les plus consultés de ce blog

LIBERTE JE DESSINE TON VISAGE - TARASSOT, Olivier

Charlie est journaliste, en reportage au cœur de la Syrie. Julie, sa compagne, est urgentiste à l'hôpital de la Pitié Salpêtrière.
Leur destin bascule quand Charlie est enlevé par l'État Islamique.
De Paris à Alep, en passant par la Turquie, des vies se croisent, se bousculent, s'abîment et ricochent comme autant d'existences projetées dans le fracas d'un monde où des hommes et des femmes ordinaires deviennent les résistants de la Liberté.
Comme je l'ai signifié à l'auteur, ce fut pour ma part une lecture pénible. En effet, comme de nombreuses personnes, j'ai perdu une connaissance dans les attentats du Bataclan. Heureusement, ce n'était pas un proche mais il est toujours pénible de pouvoir mettre une voix sur des photos qui défilent à la télé.

BOREAL - DELZONGLE, Sonja

Janvier 2017, au Groenland. Là, dans le sol gelé, un œil énorme, globuleux, fixe le ciel. On peut y lire une peur intense. C’est ainsi que huit scientifiques partis en mission de reconnaissance découvrent avec stupeur un bœuf musqué pris dans la glace. Puis un autre, et encore un autre. Autour d’eux, aussi loin que portent leurs lampes frontales, des centaines de cadavres sont prisonniers du permafrost devenu un immense cimetière. Pour comprendre l’origine de cette hécatombe, le chef de la mission fait appel à Luv Svendsen, spécialiste de ces phénomènes. Empêtrée dans une vie privée compliquée, et assez soulagée de pouvoir s’immerger dans le travail, Luv s'envole vers le Groenland. Ils sont maintenant neuf hommes et femmes, isolés dans la nuit polaire. Le lendemain a lieu la première disparition.
 Voici une lecture glaçante. Glaçant dans tous les sens du terme. Glaçant parce que nous sommes au cœur de la nuit Arctique avec ces conditions extrêmes. Glaçant par le récit …

CENT MILLE MILLIARDS DE RECITS - Nicolas Brice Robin

Combien d'histoires différentes arriverez-vous à composer de votre vivant ? Non, ce livre ne peut pas générer une infinité d'histoires, juste assez pour satisfaire des générations et des générations sur des millénaires ! Composez méticuleusement votre histoire en tournant les volets de cet ouvrage un à un, ou bien remettez-vous en au hasard : le livre et votre imagination s'occuperont du reste ! Longue vie à l'auteur qui sommeille en vous ! Suite à une demande de l'auteur sur facebook, j'ai répondu favorablement à celle ci. Et puis, il faut bien le reconnaitre le titre a titillé ma curiosité. Cent mille milliards de récits dans un petit livre de 32 pages, couvertures comprises. Alors autant être honnête dès le début : je ne suis pas arrivée à cent mille milliards de récits. Je me suis arrêtée avant mais je dois reconnaitre que j'ai passé un très bon moment. Le principe de livre est simple : 16 phrases par page que l'on découpe jusqu'à la reliure. Ce …