Accéder au contenu principal

UN BUISSON D'AMARANTE - SARRAULT, Adrien

Lorsque Amaury débarque à Paris dans sa classe préparatoire scientifique, il n’a de français que son passeport. Né à Phnom-Penh, il a grandi à Tanger. Cette différence lui colle à la peau : admis dans une grande école d’ingénieurs, il n’en nourrit pas moins un syndrome de l’imposteur qui va le poursuivre tout au long de sa carrière. De Java à Berkeley, en passant par Paris et Pondichéry, lui, l’apatride, est en réalité à la recherche de lui-même. Classes préparatoires, grandes écoles, MBA, start-ups, comités de direction, mais aussi courses hauturières et équitation de haut niveau : Amaury trace son chemin dans un système de castes où la cooptation est la règle et où les puissants se reconnaissent et s’adoubent entre eux. Sur fond de chronique des quarante dernières années, ce roman d’apprentissage écrit dans un style corrosif et plein d’humour offre une réflexion profonde et nécessaire sur notre société et l’élitisme, dans les univers fascinants de l’aérospatial et de l’Internet.

J'ai gagné ce livre lors d'une opération masse critique sur le site 
que je remercie ainsi que les Éditions Daphnis et Chloé.

Un Buisson d’Amarante est un pur roman d’initiation. C’est l’histoire d’un jeune idéaliste, Amaury, qui déchante au cours de son apprentissage de la vie – le choix de son prénom n’est d’ailleurs pas innocent puisqu’il renvoie au personnage de F.S. Fitzgerald dans L’envers du paradis. Sa formation, très élitiste, passe par les grandes écoles, les universités américaines, les business schools dont l’esprit fédérateur et de réseautage lui reste étranger. Puis son parcours professionnel lui permet de fréquenter la bourgeoisie arrogante, le monde très fonctionnarisé de la recherche, les lobbystes cyniques, l’épouvantable univers des dirigeants d’entreprise, le monde des expatriés, les start up… Sur un ton léger, souvent drôle, détaché et surtout très réaliste, il dresse un état des lieux du monde de travail qu’il qualifie de carcéral et dénonce les milieux élitistes arrogants caractérisés par l’imposture.
Jamais à sa place, toujours étranger à tous ces milieux, apatride en quête de lui-même, Amaury n’arrive à se raccrocher à rien et se laisse porter au gré du vent, tel un buisson d’amarante, cette plante sans racine, en boule, que l’on voit systématiquement rouler dans le désert des westerns américains. De longues années de vie, de contemplation et d’introspection au bout desquelles se trouve la sagesse
Grand voyageur, cosmopolite, ingénieur et MBA, Adrien Sarrault ne cache par la part largement autobiographique de son premier livre. Comme son personnage, il est quelqu’un très comme il faut – bonne éducation, bonnes études, carrière honorable -, mais toujours en décalage. C’est ce décalage qu’il a voulu explorer dans son livre. Un roman global, comme il l’appelle, qui est une observation du monde et de ses congénères, dans différents pays et divers univers sociaux. Véritable satyre sociale, il aborde de multiples réflexions économiques, géopolitiques, scientifiques ou encore philosophique. 
Personnellement, je n'ai pas accroché. Ce n'est pas la faute de l'écrivain qui a une très belle et agréable écriture, mais voilà, ce n'est pas mon style. Je me doutais qu'il y avait quelque chose qui clochait car, lorsque je suis allée sur le site pour participer tous les livres étaient déjà validés sauf trois, dont "Un buisson d'Amarante". Mais bon, une découverte littéraire est toujours bonne à prendre et puis il faut bien donner sa chance à un nouvel auteur. Alors j'ai validé mon choix. Le problème, c'est que lorsque je lis, il me faut du mouvement, de l'action, de la découverte... Mais là, c'est un récit au jour le jour dans le style de Donna Tartt dans "Le chardonneret". C'est bien écrit mais il manque ce petit plus qui fait que l'on prend plaisir à lire ce livre, à tourner les pages. Là, je n'ai pas pris de plaisir. J'ai tourné les pages parce que je tiens mes engagements : un livre, une critique.
 

Posts les plus consultés de ce blog

LIBERTE JE DESSINE TON VISAGE - TARASSOT, Olivier

Charlie est journaliste, en reportage au cœur de la Syrie. Julie, sa compagne, est urgentiste à l'hôpital de la Pitié Salpêtrière.
Leur destin bascule quand Charlie est enlevé par l'État Islamique.
De Paris à Alep, en passant par la Turquie, des vies se croisent, se bousculent, s'abîment et ricochent comme autant d'existences projetées dans le fracas d'un monde où des hommes et des femmes ordinaires deviennent les résistants de la Liberté.
Comme je l'ai signifié à l'auteur, ce fut pour ma part une lecture pénible. En effet, comme de nombreuses personnes, j'ai perdu une connaissance dans les attentats du Bataclan. Heureusement, ce n'était pas un proche mais il est toujours pénible de pouvoir mettre une voix sur des photos qui défilent à la télé.

BOREAL - DELZONGLE, Sonja

Janvier 2017, au Groenland. Là, dans le sol gelé, un œil énorme, globuleux, fixe le ciel. On peut y lire une peur intense. C’est ainsi que huit scientifiques partis en mission de reconnaissance découvrent avec stupeur un bœuf musqué pris dans la glace. Puis un autre, et encore un autre. Autour d’eux, aussi loin que portent leurs lampes frontales, des centaines de cadavres sont prisonniers du permafrost devenu un immense cimetière. Pour comprendre l’origine de cette hécatombe, le chef de la mission fait appel à Luv Svendsen, spécialiste de ces phénomènes. Empêtrée dans une vie privée compliquée, et assez soulagée de pouvoir s’immerger dans le travail, Luv s'envole vers le Groenland. Ils sont maintenant neuf hommes et femmes, isolés dans la nuit polaire. Le lendemain a lieu la première disparition.
 Voici une lecture glaçante. Glaçant dans tous les sens du terme. Glaçant parce que nous sommes au cœur de la nuit Arctique avec ces conditions extrêmes. Glaçant par le récit …

CENT MILLE MILLIARDS DE RECITS - Nicolas Brice Robin

Combien d'histoires différentes arriverez-vous à composer de votre vivant ? Non, ce livre ne peut pas générer une infinité d'histoires, juste assez pour satisfaire des générations et des générations sur des millénaires ! Composez méticuleusement votre histoire en tournant les volets de cet ouvrage un à un, ou bien remettez-vous en au hasard : le livre et votre imagination s'occuperont du reste ! Longue vie à l'auteur qui sommeille en vous ! Suite à une demande de l'auteur sur facebook, j'ai répondu favorablement à celle ci. Et puis, il faut bien le reconnaitre le titre a titillé ma curiosité. Cent mille milliards de récits dans un petit livre de 32 pages, couvertures comprises. Alors autant être honnête dès le début : je ne suis pas arrivée à cent mille milliards de récits. Je me suis arrêtée avant mais je dois reconnaitre que j'ai passé un très bon moment. Le principe de livre est simple : 16 phrases par page que l'on découpe jusqu'à la reliure. Ce …