Accéder au contenu principal

DANS LE LIVRE DES REVES - BIRKEGAARD, Mikkel

Copenhague, milieu 19ème, Arthur, après avoir perdu son père dans d’obscures circonstances, devient un petit bandit afin de subsister à ses besoins. Alors âgé de 17 ans et s’apprêtant à faire un détour par la case prison, il va croiser la route de Mortimer, un personnage taciturne et mystérieux dont la femme a également disparu de manière étrange. Ce dernier va le prendre sous son aile et le guider dans une nouvelle vie pleine d’aventures. Officiellement, Arthur seconde Mortimer dans son travail de restaurateur de livres anciens. Officieusement, il va l’introduire auprès d’un petit groupe de compagnons d’un genre particulier tous à la recherche de la « Bibliothèque des rêves » qu’ils devront trouver après bien des épreuves : ne pas se faire arrêter par l’implacable Ministère du livre, rester discrets, démasquer leurs rivaux, enquêter sur ces disparitions inexpliquées, dénicher cette Bibliothèque d’un genre nouveau et y accéder par un moyen peu ordinaire… Arthur sera plongé, pour son bonheur, dans une quête fantastique où les révélations et découvertes en tout genre dépasseront son imagination pourtant en ébullition et son coeur en émoi…

Voilà un livre que Voltaire aurait aimé citer dans son pamphlet De l’horrible danger de la lecture (Pamphlet) : ce roman traite du même sujet, à savoir du pouvoir de la lecture.
"Dans le livre des rêves", de Mikkel Birkegaard, il y a quelque chose du "Nom de la rose" d'Umberto Eco. Au lieu d'une abbaye, l'enceinte close d'une Copenhague fictive où, en 1846, l'Etat censure les livres. En guise de Guillaume de Baskerville, Mortimer, officiellement prêteur sur gages, officieusement "rationaliste praticien", c'est-à-dire enquêteur à la façon d'un Sherlock Holmes bibliophile. A la place du novice, enfin, Arthur, 17 ans, tombé dans le ruisseau à la mort de son père qui, lors de sa dernière nuit, lui a remis un livre que l'enfant ne peut pas lire : "Ex Libris Somnia", "Le livre des rêves" en latin. La rencontre de Mortimer et Arthur déclenche une (en)quête, à la croisée du thriller et de la chasse au trésor. Ils cherchent une mystérieuse "Bibliothèque" censée contenir les poèmes de Don Juan, auxquels aucune femme ne résiste. Il se dit aussi qu'elle n'existe que par le rêve d'innocents venus s'y plonger pour l'éternité... Dans le livre des rêves est un roman envoûtant et profond. Tout se passe comme si Mikkel Birkegaard se drapait du costume de conteur pour nous susurrer une histoire magique au coin du feu en nous donnant à voir la bibliothèque de ses rêves.
Un joli coup de coeur pour ce livre inventif, original et à mi-chemin entre la réalité et l’imaginaire. L’auteur crée véritablement un monde qui lui est propre au point qu’on se perd dans ce Copenhague fictif et pas si fictif que ça : il y mélange des éléments de la ville réelle avec des inventions livresques étonnement crédibles, avec un soupçon de roman policier et beaucoup d’imagination. Dans le livre des rêves est un roman inclassable et à ne surtout pas classer au fond de sa bibliothèque. Entre un roman fantastique et de science-fiction, traitant du pouvoir de la lecture dans un contexte politique particulièrement oppressant, cette oeuvre va laisser son héros Arthur découvrir peu à peu les mystères de son régime politique, des secrets s’y dissimulant, de la lecture et même ceux entourant la mort de son père, dans un monde hors du monde. Comme je ne veux pas vous gâcher le plaisir de lire cette oeuvre étonnante, je ne vous raconte rien de plus sur cette histoire mais sachez une chose : gardez-vous du temps pour pouvoir la lire ou bien vous aurez beaucoup de mal à reposer ce livre avant la fin ! 

Posts les plus consultés de ce blog

LIBERTE JE DESSINE TON VISAGE - TARASSOT, Olivier

Charlie est journaliste, en reportage au cœur de la Syrie. Julie, sa compagne, est urgentiste à l'hôpital de la Pitié Salpêtrière.
Leur destin bascule quand Charlie est enlevé par l'État Islamique.
De Paris à Alep, en passant par la Turquie, des vies se croisent, se bousculent, s'abîment et ricochent comme autant d'existences projetées dans le fracas d'un monde où des hommes et des femmes ordinaires deviennent les résistants de la Liberté.
Comme je l'ai signifié à l'auteur, ce fut pour ma part une lecture pénible. En effet, comme de nombreuses personnes, j'ai perdu une connaissance dans les attentats du Bataclan. Heureusement, ce n'était pas un proche mais il est toujours pénible de pouvoir mettre une voix sur des photos qui défilent à la télé.

BOREAL - DELZONGLE, Sonja

Janvier 2017, au Groenland. Là, dans le sol gelé, un œil énorme, globuleux, fixe le ciel. On peut y lire une peur intense. C’est ainsi que huit scientifiques partis en mission de reconnaissance découvrent avec stupeur un bœuf musqué pris dans la glace. Puis un autre, et encore un autre. Autour d’eux, aussi loin que portent leurs lampes frontales, des centaines de cadavres sont prisonniers du permafrost devenu un immense cimetière. Pour comprendre l’origine de cette hécatombe, le chef de la mission fait appel à Luv Svendsen, spécialiste de ces phénomènes. Empêtrée dans une vie privée compliquée, et assez soulagée de pouvoir s’immerger dans le travail, Luv s'envole vers le Groenland. Ils sont maintenant neuf hommes et femmes, isolés dans la nuit polaire. Le lendemain a lieu la première disparition.
 Voici une lecture glaçante. Glaçant dans tous les sens du terme. Glaçant parce que nous sommes au cœur de la nuit Arctique avec ces conditions extrêmes. Glaçant par le récit …

CENT MILLE MILLIARDS DE RECITS - Nicolas Brice Robin

Combien d'histoires différentes arriverez-vous à composer de votre vivant ? Non, ce livre ne peut pas générer une infinité d'histoires, juste assez pour satisfaire des générations et des générations sur des millénaires ! Composez méticuleusement votre histoire en tournant les volets de cet ouvrage un à un, ou bien remettez-vous en au hasard : le livre et votre imagination s'occuperont du reste ! Longue vie à l'auteur qui sommeille en vous ! Suite à une demande de l'auteur sur facebook, j'ai répondu favorablement à celle ci. Et puis, il faut bien le reconnaitre le titre a titillé ma curiosité. Cent mille milliards de récits dans un petit livre de 32 pages, couvertures comprises. Alors autant être honnête dès le début : je ne suis pas arrivée à cent mille milliards de récits. Je me suis arrêtée avant mais je dois reconnaitre que j'ai passé un très bon moment. Le principe de livre est simple : 16 phrases par page que l'on découpe jusqu'à la reliure. Ce …