Accéder au contenu principal

LE CERCLE LITTERAIRE DES AMATEURS D EPLUCHURES DE PATATES

Télécharger

Janvier 1946. Londres se relève douloureusement des drames de la Seconde Guerre mondiale et Juliet, jeune écrivaine anglaise, est à la recherche du sujet de son prochain roman. Comment pourrait-elle imaginer que la lettre d'un inconnu, un natif de l'île de Guernesey, va le lui fournir ? Au fil de ses échanges avec son nouveau correspondant, Juliet pénètre son monde et celui de ses amis - un monde insoupçonné, délicieusement excentrique. Celui d'un club de lecture créé pendant la guerre pour échapper aux foudres d'une patrouille allemande un soir où, bravant le couvre-feu, ses membres venaient de déguster un cochon grillé (et une tourte aux épluchures de patates...) délices bien évidemment strictement prohibés par l'occupant. Jamais à court d'imagination, le Cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates déborde de charme, de drôlerie, de tendresse, d'humanité Juliet est conquise. Peu à peu, elle élargit sa correspondance avec plusieurs membres du Cercle et même d'autres habitants de Guernesey, découvrant l'histoire de l'île, les goûts (littéraires et autres) de chacun, l'impact de l'Occupation allemande sur leurs vies... Jusqu'au jour où elle comprend qu'elle tient avec le Cercle le sujet de son prochain roman. Alors elle répond à l'invitation chaleureuse de ses nouveaux amis et se rend à Guernesey. Ce qu'elle va trouver là-bas changera sa vie à jamais. 

Ce livre a été écrit à quatre mains par Mary Ann Schaffer, née en 1934, et dont c'était le premier roman, mais qui est morte avant de l'avoir fini, et par sa nièce, Annie Barrows, auteur jeunesse, qui l'a donc complété.

D'abord, c'est un roman épistolaire.
Ensuite, là aussi, le lien entre les personnages se fait grâce à un livre. Juliet, l'héroïne, écrivain londonienne de trente ans, fait la tournée des libraires pour promouvoir son dernier recueil de chroniques, quand elle reçoit une lettre d'un inconnu, Dawsey Adams. Il vient d'obtenir un livre lui ayant appartenu puisqu'il a trouvé son nom et son adresse à l'intérieur. L'auteur étant très peu connu, il aimerait en avoir d'autres mais...il est à Guernesey...et l'île ayant été occupée par les Allemands pendant la Seconde guerre mondiale, elle a encore plus de mal à se remettre que l'Angleterre et n'a pas de libraires. Il voudrait donc savoir si elle peut lui en envoyer, moyennant finance, bien sûr. Voilà déjà un début extrêmement anglais !
Juliet va donc lui envoyer un colis avec une lettre où elle lui pose quelques questions sur sa vie. Il va répondre et peu à peu se mettre à lui parler de son quotidien et de ses voisins et amis. C'est ainsi que vont apparaître des « seconds rôles » inoubliables, qui vont eux aussi se mettre à écrire à Juliet, puisque Dawsey leur a parlé d'elle. Un lien va se créer. Ils vont inviter Juliet à venir les rencontrer. Chacune de leurs lettres est une jubilation. Ils ont tous ce côté à la fois très terre à terre et merveilleusement excentrique qui met un sourire permanent aux lèvres. Non seulement chacun d'entre eux est extrêmement bien dessiné mais tout un monde apparaît. La beauté d'une île, son histoire. On sent les deux auteurs pétiller de malice derrière chaque portrait. Ou suer comme des bourricots pour rendre le tout cohérent et fluide, mais les détails de cuisine, on ne veut pas les connaître ! L'essentiel c'est qu'avec ces lettres, elles réussissent à développer deux histoires (une qui a eu lieu pendant la guerre, et l'autre, qui se déroule en 1946) et surtout à nous rendre ce livre tellement attachant qu'on n'a aucune envie de le finir !

Posts les plus consultés de ce blog

LIBERTE JE DESSINE TON VISAGE - TARASSOT, Olivier

Charlie est journaliste, en reportage au cœur de la Syrie. Julie, sa compagne, est urgentiste à l'hôpital de la Pitié Salpêtrière.
Leur destin bascule quand Charlie est enlevé par l'État Islamique.
De Paris à Alep, en passant par la Turquie, des vies se croisent, se bousculent, s'abîment et ricochent comme autant d'existences projetées dans le fracas d'un monde où des hommes et des femmes ordinaires deviennent les résistants de la Liberté.
Comme je l'ai signifié à l'auteur, ce fut pour ma part une lecture pénible. En effet, comme de nombreuses personnes, j'ai perdu une connaissance dans les attentats du Bataclan. Heureusement, ce n'était pas un proche mais il est toujours pénible de pouvoir mettre une voix sur des photos qui défilent à la télé.

BOREAL - DELZONGLE, Sonja

Janvier 2017, au Groenland. Là, dans le sol gelé, un œil énorme, globuleux, fixe le ciel. On peut y lire une peur intense. C’est ainsi que huit scientifiques partis en mission de reconnaissance découvrent avec stupeur un bœuf musqué pris dans la glace. Puis un autre, et encore un autre. Autour d’eux, aussi loin que portent leurs lampes frontales, des centaines de cadavres sont prisonniers du permafrost devenu un immense cimetière. Pour comprendre l’origine de cette hécatombe, le chef de la mission fait appel à Luv Svendsen, spécialiste de ces phénomènes. Empêtrée dans une vie privée compliquée, et assez soulagée de pouvoir s’immerger dans le travail, Luv s'envole vers le Groenland. Ils sont maintenant neuf hommes et femmes, isolés dans la nuit polaire. Le lendemain a lieu la première disparition.
 Voici une lecture glaçante. Glaçant dans tous les sens du terme. Glaçant parce que nous sommes au cœur de la nuit Arctique avec ces conditions extrêmes. Glaçant par le récit …

CENT MILLE MILLIARDS DE RECITS - Nicolas Brice Robin

Combien d'histoires différentes arriverez-vous à composer de votre vivant ? Non, ce livre ne peut pas générer une infinité d'histoires, juste assez pour satisfaire des générations et des générations sur des millénaires ! Composez méticuleusement votre histoire en tournant les volets de cet ouvrage un à un, ou bien remettez-vous en au hasard : le livre et votre imagination s'occuperont du reste ! Longue vie à l'auteur qui sommeille en vous ! Suite à une demande de l'auteur sur facebook, j'ai répondu favorablement à celle ci. Et puis, il faut bien le reconnaitre le titre a titillé ma curiosité. Cent mille milliards de récits dans un petit livre de 32 pages, couvertures comprises. Alors autant être honnête dès le début : je ne suis pas arrivée à cent mille milliards de récits. Je me suis arrêtée avant mais je dois reconnaitre que j'ai passé un très bon moment. Le principe de livre est simple : 16 phrases par page que l'on découpe jusqu'à la reliure. Ce …