mercredi 12 novembre 2014

LE TRIBUNAL DES AMES - CARRISI, Donato

Revoilà l'auteur du Chuchoteur...
Carrisi, juriste criminologue, nous livre ici son deuxième opus. 
Rome, sa dolce vita, son Capitole, ses foules de pèlerins, ses hordes de touristes. Sa pluie battante, ses sombres ruelles, ses labyrinthes souterrains et ses meurtriers insaisissables.
Marcus est un homme sans passé. Sa spécialité : analyser les scènes de crime pour déceler le mal partout où il se terre. Il y a un an, il a été grièvement blessé et a perdu la mémoire. Aujourd’hui, il est le seul à pouvoir élucider la disparition d’une jeune étudiante kidnappée.
Sandra est enquêtrice photo pour la police scientifique. Elle aussi recueille les indices sur les lieux où la vie a dérapé. Il y a un an, son mari est tombé du haut d’un immeuble désaffecté. Elle n’a jamais cru à un accident.
Leurs routes se croisent dans une église, devant un tableau du Caravage. Elles les mèneront à choisir entre la vengeance et le pardon, dans une ville qui bruisse encore de mille ans de crimes chuchotés au cœur du Vatican. À la frontière de la lumière et des ténèbres.
- See more at: http://www.donato-carrisi.fr/ses-livres/le-tribunal-des-ames/#sthash.WTN7vgvH.dpuf
Rome, sa dolce vita, son Capitole, ses foules de pèlerins, ses hordes de touristes. Sa pluie battante, ses sombres ruelles, ses labyrinthes souterrains et ses meurtriers insaisissables.
Marcus est un homme sans passé. Sa spécialité : analyser les scènes de crime pour déceler le mal partout où il se terre. Il y a un an, il a été grièvement blessé et a perdu la mémoire. Aujourd’hui, il est le seul à pouvoir élucider la disparition d’une jeune étudiante kidnappée.
Sandra est enquêtrice photo pour la police scientifique. Elle aussi recueille les indices sur les lieux où la vie a dérapé. Il y a un an, son mari est tombé du haut d’un immeuble désaffecté. Elle n’a jamais cru à un accident.
Leurs routes se croisent dans une église, devant un tableau du Caravage. Elles les mèneront à choisir entre la vengeance et le pardon, dans une ville qui bruisse encore de mille ans de crimes chuchotés au cœur du Vatican. À la frontière de la lumière et des ténèbres.
- See more at: http://www.donato-carrisi.fr/ses-livres/le-tribunal-des-ames/#sthash.WTN7vgvH.dpuf
Rome, sa dolce vita, son Capitole, ses foules de pèlerins, ses hordes de touristes. Sa pluie battante, ses sombres ruelles, ses labyrinthes souterrains et ses meurtriers insaisissables.
Marcus est un homme sans passé. Sa spécialité : analyser les scènes de crime pour déceler le mal partout où il se terre. Il y a un an, il a été grièvement blessé et a perdu la mémoire. Aujourd’hui, il est le seul à pouvoir élucider la disparition d’une jeune étudiante kidnappée.
Sandra est enquêtrice photo pour la police scientifique. Elle aussi recueille les indices sur les lieux où la vie a dérapé. Il y a un an, son mari est tombé du haut d’un immeuble désaffecté. Elle n’a jamais cru à un accident.
Leurs routes se croisent dans une église, devant un tableau du Caravage. Elles les mèneront à choisir entre la vengeance et le pardon, dans une ville qui bruisse encore de mille ans de crimes chuchotés au cœur du Vatican. À la frontière de la lumière et des ténèbres.
- See more at: http://www.donato-carrisi.fr/ses-livres/le-tribunal-des-ames/#sthash.WTN7vgvH.dpuf
La base de l'histoire est ce qu'il y a de plus simple dans ce livre : le Vatican, via Le tribunal des âmes, envoie des prêtres élucider, dans l'ombre de la police, des crimes non résolus.
Le Tribunal des âmes, c'est une instance qui existe vraiment et qui siège au sein du Vatican depuis le XIIIe siècle (La pénitencerie). Le but de cette organisation est d'archiver toutes les confessions qu'elle reçoit.
Nous naviguons entre deux personnages que rien ne semblent relier. Marcus : prêtre sans passé, touchant, dévoué.  Sandra : flic cassée, sensible, attachante qui se remet difficilement de la mort de son mari, un grand reporter photos. Au fil des pages, chacun se dévoile, les fils se tissent comme une toile d'araignée. Nous progressons au travers d'énigmes qui nous mènent petit à petit mais immanquablement vers la solution qui fait froid dans le dos


Le roman se passe à Rome. Marcus est un prêtre très spécial. Il examine les scènes de crime, y recherche les traces du Mal. C'est un "Pénitencier". Autre particularité, il est partiellement amnésique depuis l'assassinat de son "partenaire". En suivant notre Pénitencier, nous nous retrouvons à la poursuite d'un serial killer qui enlève ses victimes avant de les assassiner. Dans cette quête, nous croisons Sandra, qui fait partie d'une police bien réelle et bien contemporaine. Elle est photographe et travaille pour la brigade scientifique. Deux mois auparavant, elle a perdu son mari, reporter journaliste dans un étrange accident. Son enquête et sa rencontre avec Marcus l'amène à douter du caractère accidentel de la mort de son mari.
 
Ça, c'est l'histoire principale puisque Carrisi vient greffer d'autres enquêtes notamment la recherche de mémoire de Marcus. Il n'est pas toujours bon de retrouver la mémoire... pour le meilleur et pour le pire.
Plusieurs enquêtes au cœur d’une même enquête, c'est original et rondement mené. Plus nous approchons de la solution, plus nous nous en éloignons. C'est rageant mais tellement prenant. Jamais nous ne perdons de vue l’objet principal de ce roman : l’implication du Vatican dans ces affaires de meurtre.

Étrange, pénétrant et d'une noirceur torride !!! 
A ne pas manquer. N'ayant pas lu le premier opus, le voilà en tête de liste de mes lectures.