dimanche 21 août 2016

SI LOIN DU SOLEIL - Morgan of Glencoe

Depuis des siècles, les Humains traitent les fées, créatures magiques dont ils redoutent les pouvoirs, comme des animaux dangereux.
L’alliance du Royaume de France, de l’Empire du Japon et du Sultanat Ottoman se partage désormais l’Europe, l’Asie et l’Afrique. Ces féroces aristocraties oppriment leurs peuples et écrasent dans le sang toute révolte, qu’elle soit humaine ou féerique.
En choisissant les dangers de la liberté plutôt que la soumission aux règles de sa caste, la princesse Nekohaima Yuri va se forger ses propres valeurs et bientôt, mettra en péril la plus grande puissance du monde.
Au cœur de cette métamorphose, une amitié très improbable…



Suite à une annonce sur facebook, une auteure cherche lecteur volontaire afin de chroniquer son livre auto édité. Cerise sur le gâteau, le livre est offert en format ebook. Ni une, ni deux, je prends contact et me voici en possession de ce premier opus de la saga "La dernière Geste".
Alors autant mettre les choses au clair dès le début : la Fantasy n'est absolument pas ma tasse de thé et je dois être une des rares à ne pas avoir lu Harry Potter. Mes seules lectures qui se rapprochent de cet univers sont "Les reines pourpres" et "La chronique des Elfes" de Jean Louis Fetjaine.
J'ai donc fureté sur internet et je n'ai trouvé que des éloges concernant ce livre. Alors, allons y ; j'ai plongé dans cet univers mi féérique, mi humain et j'ai été littéralement happé par ce récit jusqu'à regretter que le tome 2 ne soit pas encore disponible.
Yuri, petite princesse japonaise assiste à un combat de gladiateurs un peu spécial : une Selkie contre un Aeling. Bon d'accord, présenté comme cela, ça fait un peu Pokemon et je dois dire que cela m'a un peu refroidi. A la fin du combat, Yuri rencontre Bran, la Selkie, enfermée dans sa cage et protégeant son petit frère d'un dresseur pas très sympathique. Au travers d'un regard,  un lien se tisse entre Yuri et Bran. Quelques années plus tard, Yuri, est offerte en mariage au prince héritier de France. La reine Gabrielle la convoque dans son boudoir et lui propose un choix : accepter son destin et épouser le futur roi ou... s'enfuir et vivre sa vie. Yuri, qui n'aime pas du tout être considérer comme un objet, choisit la seconde solution. Elle s'enfuie seule dans la nuit. Seule... non, car une petite ombre bizarre la suit et l'enlève pour lui faire découvrir un monde où fée, humain, dresseur, feu follet vivent en parfaite harmonie. Cette petite ombre, c'est Bran. Va naître entre ces deux êtres une amitié hors limite qui va permettre à Yuri de devenir elle même.
C'est beau, c'est écrit avec des mots simples mais qui vous prennent aux tripes.  J'ai aimé le personnage de Yuri, princesse rebelle, prisonnière de son éducation et des préjugés inculqués depuis sa petite enfance qui ne demande qu'à s'épanouir et à laisser libre court à sa colère. Mais j'ai encore plus adorée Bran, petite Selkie, considérer comme une bête de cirque dressée pour tuer. Bran, plus humaine qu'un humain, plus fée qu'une fée. Tantôt amie, tantôt ennemie redoutable et sans pitié. Bran, fidèle à ses convictions et pourtant si tolérante face aux autres. Et puis, il y a Pyro, feu follet tout feu tout flamme qui apporte une pointe d'humour à ce récit.
Bon, et bien maintenant, il ne reste plus qu'à prendre son mal en patience et attendre le tome 2. J'espère que cela ne sera pas trop long car les personnages me manquent déjà.