vendredi 27 mai 2016

LE MYSTERE HENRI PICK - FOENKINOS, David

Téléchargé
En Bretagne, un bibliothécaire décide de recueillir tous les livres refusés par les éditeurs. Ainsi, il reçoit toutes sortes de manuscrits. Parmi ceux-ci, une jeune éditrice découvre ce qu'elle estime être un chef-d’œuvre, écrit par un certain Henri Pick. Elle part à la recherche de l'écrivain et apprend qu'il est mort deux ans auparavant. Selon sa veuve, il n'a jamais lu un livre ni écrit autre chose que des listes de courses... Aurait-il eu une vie secrète ? Auréolé de ce mystère, le livre de Pick va devenir un grand succès et aura des conséquences étonnantes sur le monde littéraire. Il va également changer le destin de nombreuses personnes, notamment celui de Jean-Michel Rouche, un journaliste obstiné qui doute de la version officielle. Et si toute cette publication n'était qu'une machination?
Récit d'une enquête littéraire pleine de suspense, cette comédie pétillante offre aussi la preuve qu'un roman peut bouleverser l'existence de ses lecteurs.

Ce qui est bien avec ce récit c'est qu'on ne fait pas la différence entre le réel et l'imaginaire. Après la lecture de ce livre, je me suis surprise à faire des recherches sur internet à propos de cette fameuse bibliothèque qui se trouverait au Canada.  J'ai adoré l'idée de cette bibliothèque qui accepte les auteurs non édités. Écrire n'est pas chose facile et demande un gros investissement personnel. Et ce n'est pas parce que les éditeurs refusent le livre qu'il n'a pas le droit à sa chance.
Nous rencontrons Jean Pierre Gourvec, bibliothécaire à Crozon qui a entendu parler d'une bibliothèque au Canada qui regroupe les livres refusés par les maisons d'édition. Du fond de sa Bretagne, il crée au sein de la bibliothèque municipale un rayon spécial livres refusés que personne ne consulte. Mais cela n'est pas grave car Jean Pierre Gourvec donne vie à ces écrits mort nés. Et puis un jour, une sélectionneuse de livres pour une grande maison d'édition découvre ce rayon et au milieu de celui ci, un chef d’œuvre. Les dernières heures d'une histoire d'amour ou le récit de la fin d'un couple mis en parallèle avec l'agonie d'un grand poète russe. Voici que l'on découvre que cette histoire a été écrite par un pizzaiolo qui n'a jamais lu ni écrit quoi que ce soit. S’ensuit un engouement de la presse, de la famille, de gens pour cet anonyme et son livre. Plusieurs destins se croisent et évoluent en même temps que livre devient un best seller. 
Mais à travers cette merveilleuse histoire d'amour, Foenkinos dénonce gentiment et intelligemment le monde de l'édition avec ses codes et ses magouilles. Comment ne pas comprendre que le succès littéraire est aussi une affaire de marketing : un livre sans prétention peut devenir un chef d’œuvre s'il est bien vendu à la presse. 

En conclusion, ce fut une lecture tout à fait rafraichissante, enrichissante et plaisante.