samedi 13 février 2016

LE CRIME DE LA MOMIE - JACQ, Christian


Téléchargé
Amateur de plaisirs simples et de tranquillité, l'ex inspecteur Higgins n'a pourtant pas son pareil pour se retrouver mêlé aux enquêtes les plus ardues ! Sûrement parce que cet adepte des méthodes anciennes à la moustache malicieuse sait mieux que quiconque tirer profit de son intuition infaillible et de son sens remarquable de l'observation.
Réunies dans cette compilation inédite, trois enquêtes dont l'atmosphère n'est pas sans rappeler Agatha Christie.
La belle et riche Frances Mortimer a tout pour être heureuse. N’est-elle pas l’épouse d’un brillant égyptologue, promis à de hautes fonctions ? Encore fallait-il éviter de croiser le chemin d’une momie particulièrement dangereuse. Cette fois, le crime parfait.
Mondialement connu pour ses romans sur l’Égypte ancienne, Christian Jacq nous invite à découvrir les passionnantes investigations d’un inspecteur de Scotland Yard hors du commun. 


Pour une fan d'Hercule Poirot comme moi, je me suis délectée de cette lecture. Un crime parfait, sans sur abondance de violence, de sang et autres accessoires ; un inspecteur de la vieille école qui réfléchit avec sa tête et non avec ses muscles. Un régal, un Hercule Poirot des temps modernes qui préfère son petit carnet noir à l'ordinateur ou le smartphone. Nous naviguons dans l'univers feutré de la haute société londonienne sur fond d’égyptologie (sinon Christian Jacq ne serait pas Christian Jacq).
Il semblerait, d'après les rumeurs du net, que cette série a été écrite des années auparavant sous le pseudonyme de JB Livingstone et qu'il y aurait 43 intrigues. Mon Dieu que d'heures de plaisirs si cette série est réimprimée dans son intégralité. 
Comme pour Agatha Christie, les personnages de la série sont présentés dans les premières pages. Higgins appartient à la noblesse anglaise. En désaccord avec sa hiérarchie alors qu'il est inspecteur chef à New Scotland Yard, il démissionne de ses fonctions afin de pouvoir se consacrer à la lecture et à la culture des roses. Depuis, il est amené à collaborer avec le Super Intendant Marlow chaque fois qu'une affaire exceptionnelle demandant un doigté particulier se présente. Les premières pages décrivent le crime. Ensuite Marlow demande l’aide de Higgins et l’enquête se termine par la découverte du meurtrier et comme Agatha Chrisite, tous les protagonistes de l'histoire sont convoqués dans une pièce afin qu'Higgins rapporte les faits et confonde le meurtrier. Ce ne sont pas des romans d’aventures policières mais des romans policiers à énigme. Un régal pour les cellules grises qui ont tendance à s'endormir. Qui plus est, le style est simple, intrigue originale sans être révolutionnaire et une bonne dose d'humour vient compléter ce tableau.
J'ai choisi ce livre dans le cadre de mon challenge dans la catégorie "Premier tome d'une série". Mais voilà qu'au cours de la lecture je découvre qu'il y avait un tome zéro : Le procès de la momie. Bon, et bien, me voilà replongée dans ce tome. Il faut bien respecter l'ordre des choses.