vendredi 29 janvier 2016

SAUVER NOEL - SARDOU, Romain

Téléchargé
Pour sauver Noël, une gouvernante de choc et un petit garçon avisé vont faire alliance contre le Mal... 1854, à Londres. Gloria Pickwick, femme au tempérament énergique, aussi ronde que rousse, est une perle rare : gouvernante, cuisinière, préceptrice des enfants, elle tient la vaste maison de Lord Balmour d'une poigne affectueuse. Aussi regarde-t-elle d'un œil suspicieux leur nouveau voisin, l'étrange baron Ahriman. Mille rumeurs courent le quartier. Qui est ce baron ? Il refuse toutes les invitations, ses volets restent clos... Parfois une diligence tirée par six chevaux noirs conduit des gens chez lui, des gens qu'on ne revoit jamais ! Arrive le 24 décembre. Tous les enfants, des fils de lord aux filles de lingères, se couchent en rêvant au lendemain. Mais le Père Noël ne vient pas. Aucun cadeau au pied des sapins illuminés. Une vague de tristesse submerge Londres. Une maison, et une seule, fait la fête ce jour-là, avec un tapage insolent. Les voisins étranges. C'en est trop pour Gloria, qui prend l'affaire en main. Et Harold, un petit garçon futé, s'engage avec elle dans l'aventure, amenant des renforts insolites : des lutins, une fée, des oies douées de paroles et bien d'autres encore. L'objectif de cette drôle de troupe : sauver Noël ! Si c'est encore possible...

Ce livre je l'ai lu en deux temps : l'année dernière mais je n'ai pas accroché et aujourd'hui car il est dans ma liste pour le challenge 2016 et que je me suis faite la promesse de lire ce que j'avais inscrit. Et bien, je dois dire que je me suis laissée entrainer, avec bonheur et bonne humeur, par ce charmant conte de noël pour adultes (quoique...). J'ai adoré la gouvernante, Madame Gloria Pickwick : aussi grande que grosse, pleine d'énergie, toujours à ronchonner mais tellement humaine et prête à tout pour sauver le monde. Et oui, car c'est de cela qu'il s'agit : voilà que le diable s'est échappé pour nous gouverner et supprimer tout ce qui fait la joie des petits et des grands.
Bien sur ce n'est pas de la grande littérature telle qu'on peut la concevoir, mais on passe un agréable moment... On oublie un peu la tristesse et la grisaille de l'hiver. Un agréable moment au coin du feu.
Et puis voilà qu'en furetant sur internet, je m'aperçois qu'il y a, en quelque sorte, un tome 1 : Une seconde avant Noël où l'on retrouve notre jeune ami Harold. Peut être que je vais me laisser tenter.