mardi 19 janvier 2016

LA DERNIERE REUNION DES FILLES DE LA STATION SERVICE - FLAGG, Fannie


 Téléchargé
Téléchargé

Point Clear, Alabama. Après avoir marié la dernière de ses filles, Sookie Poole aspire à un repos bien mérité. Elle aimerait se consacrer enfin à elle, à son couple, faire avec Earle, son mari, les voyages dont elle rêve. Mais elle doit encore compter avec sa mère, l'incroyable Lenore Simmons Krackenberry qui, à 88 ans, épuise les infirmières à domicile les unes après les autres. Si certains de ses coups d'éclat récents peuvent laisser penser qu'elle souffre de démence sénile, le diagnostic n'est pas aisé à établir car, toute sa vie, son comportement a été des plus excentriques. Le jour où un mystérieux interlocuteur révèle à Sookie un secret de famille parfaitement inattendu, son existence vole en éclats, à commencer par ses rapports avec sa mère. Afin de comprendre qui elle est vraiment, Sookie va alors se mettre sur la piste d'une femme exceptionnelle, Fritzi, qui, en 1940, tenait avec ses trois sœurs une station-service dans le Wisconsin. Le destin incroyable de Fritzi donnera-t-il à Sookie une nouvelle inspiration pour sa propre vie ?

Fannie Flagg met ici en scène deux femmes, Sookie et Fritzi, qui, à quelques décennies d'intervalle, vont devoir se réinventer. Connaisseuse aguerrie des pleins et des déliés de la destinée, elle nous offre une nouvelle fois un roman au charme fou, à la fois tendre, touchant, comique et riche en retournements 


Après Beignets de tomates vertes et Miss Alabama et ses petits secrets (qui est bien au chaud dans ma PAL), Fannie Flagg nous offre à nouveau de magnifiques portraits de femmes uniques en leur genre : l'une désuète pour son époque, l'autre trop moderne pour la sienne. L'une découvrant un terrible secret de famille qui va chambouler toute son existence, l'autre prenant en main son existence avec courage, détermination et persévérance.

Ayant des origines polonaises, j'ai été touchée par le destin de cette famille polonaise, arrivée aux Etats Unis au début du 20ème. Nous découvrons au fil des pages une fresque à la fois historique et familiale et j'ai pris un grand plaisir à découvrir le destin hors norme des Jurdabralinski qui est l'archétype du rêve américain : ils ont partis de rien, sont arrivés avec leurs simples valises et ont monté, à force de volonté et de travail, une affaire florissante. J'ai adoré participer à l'aventure de cette famille : le père, la mère, les quatre filles et le fils. Tous ensembles unis par un amour indéfectible et une volonté hors norme.

Les femmes de cette famille nous marquerons à jamais car à cette époque le statut des femmes n'était pas celui d'aujourd'hui. Elles ont franchi les obstacles un par un et n'ont jamais baissé les bras. Elles ont accomplis des tâches qui leur étaient pourtant interdites. Même si elles n'ont pas eu la reconnaissance qu'elles méritaient, ce livre rend un merveilleux hommage aux WASP dont Fritzi a ouvert la voie. 

L’identité, l’hérédité, la guerre, Fannie Flagg aurait pu aborder ces thèmes sur le mode de la gravité. Et bien non ; elle a choisi le mode fiction émouvante et pleine d’humour. On rit beaucoup, on s’attendrit …

Ce livre rend un vibrant hommage aux WASP (Women AirForce Service Pilots) corps de femmes pilotes de l’armée de l’air et à leur rôle essentiel, vital et incroyable qu'elles ont eu lors de la seconde guerre mondiale.  Ces femmes de caractères qui n’ont pas hésité à s’affranchir des conventions en intégrant cette unité d’aviatrices méconnue, créée en 1941, dissoute en 1944, reconnue en 1977 sous l’administration Carter avant d’être décorée en 2009 par le président Obama de la médaille d’or du Congrès. Je trouve regrettable qu’il ait fallu tant de temps pour reconnaître ces pionnières de l’air, 1900 environ dont 38 périrent pendant le conflit.

Une fois de plus, Fannie Flagg montre toute l'étendue de son talent de conteuse hors-pair qui nous accroche dès la première page pour nous libérer à la toute dernière.