mardi 7 juillet 2015

LA MORT LEUR VA SI BIEN - JAMES, Peter


"Cher Monsieur Bryce, Hier soir, vous avez accédé à un site que vous n'étiez pas autorisé à visiter. Vous avez de nouveau essayé d'y accéder ce soir. Nous n'apprécions pas les visiteurs non sollicités. Si vous parlez à la police de ce que vous avez vu ou si vous essayez encore d'accéder à ce site, ce qui va arriver à votre ordinateur arrivera à votre femme, Kellie, à votre fils, Max, et à votre fille, Jessica. Regardez et réfléchissez bien. Vos amis de Scarab Productions". S'il avait eu le moindre soupçon de l'effet dévastateur qu'un CD, trouvé sur la banquette d'un train de banlieue, allait avoir sur sa vie, Tom Bryce l'aurait sans doute laissé là où il était.

Scarab Pro­duc­tions est une entre­prise pas comme les autres. C'est une start up qui a la caractéristique d'avoir un site Inter­net invi­sible sur la toile parce que Sca­rab Pro­duc­tions est spé­cia­li­sée dans les snuf moo­vies (définition). Aussi, lorsque Tom Bryce, un chef d’entreprise qui croule sous les dettes, récu­père un CD-Rom oublié dans le train par un per­son­nage aussi éner­vant que repous­sant, il ne se doute pas de l’importance de sa trou­vaille. Il assiste impuis­sant au meurtre particulièrement sanglant d'une jeune femme. L’histoire aurait pu s'arrêter là mais voilà  qu'il tente de se con­nec­ter à nouveau à ce satané site et que son disque dur se retrouve pure­ment et sim­ple­ment effacé. Non sans un mes­sage d’avertissement lui enjoi­gnant de ne pas par­ler de ce qu’il a vu s’il ne veut pas que sa femme et ses enfants subissent le même sort.



Police de Brighton : Roy Grace et son équipe sont en état d’alerte. La dis­pa­ri­tion d’une ravis­sante et brillante jeune femme aux mœurs sexuelles plu­tôt maso que sado les mobi­lise. D’autant que sa mort a été très vio­lente et très sanglante. Et puis, l’horreur se poursuit tout au long du livre. 
Dès les premières pages, nous sommes happé par le livre. Le style très efficace de Peter James y est pour beaucoup, de même que les personnages qui sont à la fois convaincants, attachants et repoussants. Le point de vue de chaque protagoniste évolue de chapitre en chapitre, l'intrigue progresse rapidement, les pages  se tournent de plus en plus vite. Une petite pointe d'humour "So British" ajoute un peu de légèreté à cette lecture assez noire. A savoir que "La mort leur va si bien" est le deuxième tome des aventures du commissaire Roy Grace.