vendredi 1 août 2014

LE PÉCHÉ DES ANGES - LINK, Charlotte

Ils sont jumeaux. L'un est gentil... l'autre pas.

Janet vit a Hambourg, où elle a élevé ses fils, Maximilian et Mario. Ceux-ci sont desormais adultes, et Janet demeure la seule personne capable de differencier les deux garcons, parfaits jumeaux. Un jour, Mario, atteint de troubles psychiatriques, tente d'assassiner sa petite amie. Il est immediatement interne. Un enfermement que le jeune homme vit si mal qu'il se laisse deperir. Aussi Maximilian accepte-t-il de prendre la place de son frere pour que celui-ci reste aupres de sa mere. Janet, en effet, s'estime capable de proteger Mario de ses demons. Mais Mario se montre vite incontrolable... Quand il decide de partir en vacances avec sa nouvelle amie, Maximilian s'echappe de l'asile et part a sa recherche... tant qu'il est encore temps.

"Mario et Maximilian. Maximilian et Mario. Peut-être étaient-ils désormais réunis en un seul être, peut-être avaient-ils enfin trouvé la paix."

Charlotte Link surprend le lecteur avec ce thriller glauque sur la gémellité.


Dans Le Péché des Anges, la reine du polar allemand prend son temps. Comme une araignée tisse sa toile, elle développe avec patience et force détails la personnalité complexe de jumeaux parfaits. C'est cette troublante gémellité fusionnelle qui est au centre de son intrigue. A petits pas comptés mais parfaitement maîtrisés, elle balade le lecteur jusqu'à la révélation éclatante et brutale d'une vérité qui dérange. Un thriller époustouflant, à lire en apnée, pour le seul plaisir (sans doute sadique) de découvrir ce qui n'était qu'évidence...

Personnellement, je ne connaissais pas cette auteure, je me suis laissée séduire par la quatrième couverture. Niveau intrigue : pas terrible. Dès le début, on sent le dénouement et à la moitié du livre, on en a la certitude. Mais elle compense largement par un style incisif, particulièrement accrocheur ! Elle mise sur la psychologie de personnages bien croqués ainsi que sur une atmosphère inquiétante, nimbée de mystère, dans laquelle le lecteur se laisse facilement piéger. Quand bien même on devine rapidement les tenants et les aboutissants, on ne peut que s'interroger, retenir son souffle
Au vu de critiques concernant l'auteure, nous dirons que c'était un petit coup de mou.