vendredi 2 mai 2014

COMPLETEMENT CRAME - LEGARDINIER, Gilles

Andrew Blake, un anglais d’une cinquantaine d’années, a soudain envie de changer d’air et de décor. Propriétaire d’une petite entreprise familiale qui a fait ses preuves, il décide tout à trac de changer de vie et explique à son meilleur ami et complice de farces en tout genre depuis toujours, qu’il a décidé de « s’exiler » en France où il va se faire employer comme majordome sans révéler à la famille qu’il n’a pas d’expérience en la matière ! Son vieil ami le lui déconseille vivement mais Andrew est bel et bien décidé à commettre cette « folie ».
Il arrive dans une famille haute en couleurs. L’accueil est mitigé dans la demeure bourgeoise. Les autres employés sont aussi authentiques qu’attachants. Entre la propriétaire cachottière, la cuisinière à la bouderie facile, le factotum sanguin et ce sacré chat capable de se changer en statue de sel, Andrew aura fort à faire pour trouver sa place et démêler les quiproquos des expressions à la française. Il faut dire que les personnages sont tous « complètement cramés » et le narrateur s’apprête à vivre des moments uniques et des aventures sans précédent…
Certes l’idée de départ peut paraître extravagante, pourquoi un chef d’entreprise anglais décide-t-il subitement de devenir majordome dans une belle propriété en France ? Mais, franchement, quand vous allez découvrir la galerie de personnages qu’il nous a concocté, vous allez très vite oublier tout le reste.
Tous ces personnages sont tous plus attachants les uns que les autres avec un petit côté « frappé » qui n’est pas pour nous déplaire. Les dialogues sont savoureux et les situations truculentes, ce qui nous occasionne de belles crises de rire.
La confrontation des us et coutumes anglais avec les us et coutumes français donne lieu à des échanges hilarants entre Andrew et Philippe (leur dialogue sur la petite souris et son équivalent anglais, que je vous laisse découvrir, est tout simplement excellent et j’ai eu du mal à reprendre ma lecture sans continuer à pouffer).
Alors, certes, certains pourront dire que le roman est plein de bons sentiments, mais cela fait un bien fou et nous rappelle, une fois de plus, qu’il est important de profiter des gens qui nous entourent tant qu’ils sont près de nous. Cela peut paraître évident, mais dans nos sociétés actuelles, pris comme nous le sommes par notre quotidien, nous avons souvent tendance à l’oublier.
Mention particulière pour la couverture et, par ricochet, pour Mephisto qui est un personnage à part entière et qui donne lieu à des scènes des plus cocasses.
Si vous avez envie d’oublier tous vos soucis l’espace d’un roman, si vous avez envie de tourner la dernière page de ce livre le sourire aux lèvres et le cœur léger, alors courez vite chez votre libraire le plus proche pour vous procurer Complètement cramé! Un roman anti morosité !
Un seul regret : un livre qui se lit trop vite ! C'est une bouffée d'air pur dans nos vies et nos rapports si compliqués, de vrais et beaux sentiments à l'état brut, et c'est bon, tout simplement !